Fêtes Johanniques 2019


8 mai : Messe solennelle, Hommage officiel, Cortège et Restitution de l'étendard

La Journée est marquée par la messe solennelle à la Cathédrale, présidée par Monseigneur Laurent Percerou, Evêque de Moulins, et par le cortège commémoratif.

Homélie de Monseigneur Laurent Percerou lors de la messe solennelle à la Cathédrale

Jeanne 2019

Le 25 mars dernier, en la fête de l’Annonciation, suite à l’assemblée du Synode des évêques qui était consacré aux jeunes, le Pape François a publié une exhortation apostolique qui leur était adressée, « Christus vivit ». Permettez-moi de vous en citer les premières lignes : « Il vit, le Christ, notre espérance et il est la plus belle jeunesse de ce monde. Tout ce qu’il touche devient jeune, devient nouveau, se remplit de vie. Les premières paroles que je voudrais adresser à chacun des jeunes chrétiens sont donc : il vit et il te veut vivant ! » (Pape François, « Christus vivit » 1)

Jeanne, une jeune chrétienne, avait fait la rencontre du Christ, il était son Maître et son ami. Elle vivait de Lui et pour Lui, de cette vie qu’il lui transmettait – et je cite le Pape Benoît XVI (audience générale du 26 janvier 2011) : « dans la vie sacramentelle et dans la prière : participation quotidienne à la Messe, confession et communion fréquentes, longs temps de prière silencieuse devant le Crucifix ou l'image de la Vierge. » Cette fréquentation du Christ lui a permis de se configurer à Lui et de pouvoir répondre favorablement à son appel. Ainsi nous pouvons comprendre la compassion et l'engagement de la jeune paysanne française face à la souffrance de son peuple, qui furent continuellement renforcés par son rapport particulier, amoureux même, avec son Seigneur. Un engagement et une compassion qui furent une « pure folie » aux yeux de ses contemporains, pour reprendre les mots de St-Paul, mais qui sont les fruits de cette sagesse que Jeanne « avait résolu d’amener à partager sa vie, car elle savait qu’elle serait sa conseillère pour bien agir, son réconfort dans les soucis et la tristesse » (Sagesse 8, 9-15).

Dans les premiers chapitres de l’exhortation, le Pape montre combien Dieu a toujours eu besoin des jeunes, de leur audace, de leur dynamisme, de leur pureté de cœur et de regard pour faire advenir son Royaume et manifester sa miséricorde. Tout au long de l’histoire du Salut, tout au long de l’histoire de l’Église, des jeunes ont été appelés par le Seigneur à devenir ses porte-paroles, à prendre des responsabilités au sein du Peuple d’Israël, dans l’équipe des disciples, et dans la vie de l’Église. Le Pape en cite quelques-uns, et lorsqu’il cite quelques jeunes saintes et saints de l’histoire de l’Église, il n’oublie pas d’évoquer Jeanne !

Il nous invite ainsi à reconnaître que "L’Eglise possède ce qui fait la force et le charme des jeunes : la faculté de se réjouir de ce qui commence, de se donner sans retour, de se renouveler et de repartir pour les nouvelles conquêtes. (Concile Vatican II, message adressé à la jeunesse du monde, le 7 décembre 1965)" C’est ainsi que s’exprimait le Concile Vatican II, le 7 décembre 1965, dans un dernier message adressé à la jeunesse du monde.

"L’Église possède ce qui fait la force et le charme des jeunes" Cela signifie que l’Église détient ce trésor extraordinaire qu’est la jeunesse éternelle du Christ manifestée au petit matin de Pâques. Elle le détient, elle en vit et elle l’annonce ! Les jeunes, par une grâce propre qui les anime, viennent lui rappeler que le Christ lui demande d’être, au cœur de ce monde, cette présence active d’un Dieu éternellement jeune. N’est-ce pas ce qu’a fait notre jeune Jeanne au cœur d’un XVème siècle troublée par les conflits et leurs conséquences, et dans lequel les pasteurs du Peuple de Dieu avaient parfois oublié qu’ils étaient à son service ?

Jeanne, c’est d’abord le courage de la foi.

Jeanne est, d’abord et avant tout, une jeune femme courageuse ! Faut-il le démontrer ? De son départ de Domrémy qui fut marqué par bien des oppositions, sa ténacité à convaincre des seigneurs et des princes qui ne croyaient plus la victoire possible, jusqu’à rencontrer le Dauphin, le futur Charles VII ! Et que dire de sa vaillance aux combats, son art du commandement… Jeanne puisait sa force et son espérance dans son attachement confiant au Seigneur : Elle aura traversé toutes ces épreuves – jusqu’au supplice du bûcher - avec une telle foi qu’elle demeure pour nombre d’entre nous, un modèle et un repère.

Lors du Synode, les évêques du monde entier ont partagé leur admiration pour ces nombreux jeunes qui s’engagent courageusement, sur tous les continents, pour une terre plus fraternelle et plus juste. Ils sont présents dans la lutte pour la sauvegarde de la création. Ils n’acceptent pas les prévisions défaitistes et le “prêt à penser” qui privent de la liberté d'espérer et d’agir. Et quand bien même ces jeunes sont frappés par les épreuves, ils sont capables de trouver le courage pour se reconstruire et apporter leur pierre à l’édification de sociétés plus humaines. Accueillons pour nous-mêmes ce que le Pape François écrit aux jeunes, dans l’exhortation : "L’amitié avec Jésus est indéfectible. Il ne s’en va jamais, même si parfois il semble être silencieux. Quand nous en avons besoin, il se laisse rencontrer par nous et il est à nos côtés où que nous allions. Car il ne rompt jamais une alliance. Il demande que nous ne l’abandonnions pas. Mais si nous nous éloignons « il reste fidèle car il ne peut se renier lui-même" (Pape François, « Christus vivit » 154) Des jeunes, aujourd’hui, comme Jeanne, puisent leur courage dans l’amitié du Christ, c’est toute l’Église qui, avec eux, est appelé au courage de la foi !

Jeanne, c’est la grâce du discernement

La jeune Jeanne s’est rendue disponible à l’appel de Dieu pour devenir son amie, sa servante et rétablir la paix dans le Royaume. Cette disponibilité fut réfléchie et mûrie, et nous en avons une trace lors de son procès. Alors qu’elle va comparaître devant ses juges, elle demande au Seigneur : « Très doux Dieu, en l’honneur de votre sainte passion, je vous requiers, si vous m’aimez, que vous me révéliez comment je dois répondre à ces gens d’Église ». Jeanne vivait une telle amitié avec son Dieu, qu’elle lui parlait comme « une amie parle à un ami », pour reprendre l’expression célèbre de St-Ignace de Loyola. Elle saura, aux moments décisifs de sa courte vie, confronter dans la prière sa situation humaine et son actualité, avec l’immensité de l’appel de Dieu qui était venu la bousculer au cœur de son adolescence. Et nous réalisons alors, qu’à l’instar du oui du Marie, le « oui » de Domrémy fut un oui de toute la vie, même aux jours où Jeanne ne voyait pas bien où il la conduisait.

Nos vies sont bouleversées par bien des péripéties et, pour nombre de jeunes, l’engagement dans un projet de toute la vie semble parfois impossible. Contemplant le “oui” de Jeanne, je voudrais vous partager un autre extrait de l’exhortation du Pape François : "Pour discerner sa propre vocation, il faut reconnaître que cette vocation est l’appel d’un ami : Jésus. A ses amis, si on leur offre quelque chose, on leur offre le meilleur. Un ami perçoit cela avec tant de clarté qu’il peut visualiser dans son imagination le sourire de son ami quand il ouvre son cadeau. Ce discernement d’amitié est ce que je propose aux jeunes comme modèle s’ils cherchent à trouver quelle est la volonté de Dieu pour leur vie."(Pape François, « Christus vivit » 287)

Jeanne, c’est la charité

Méditant sur l’itinéraire de Jeanne d’Arc, le Pape Benoît XVI disait : "Le «Mystère de la charité de Jeanne d’Arc», qui avait tant fasciné le poète Charles Péguy, est cet amour total pour Jésus, et pour son prochain en Jésus et pour Jésus. Cette sainte avait compris que l’Amour embrasse toute la réalité de Dieu et de l’homme, du ciel et de la terre, de l’Église et du monde. Jésus est toujours à la première place dans sa vie, selon sa belle expression :"Notre Seigneur premier servi".

Les jeunes présents au Synode ont témoigné de la manière dont ils vivaient la charité. Ils sont engagés dans des associations caritatives, ils prennent des responsabilités dans leurs écoles ou dans leurs lieux de travail… Des jeunes de pays marqués par la violence ou la précarité ont repris leur destin en main et d’autres s’engagent au service de la cité des hommes par un engagement syndical ou politique… Nombre de jeunes catholiques, soucieux de fonder leur vie sur le Christ, se donnent généreusement dans la mission de l’Église… Ils nous invitent ainsi à demeurer ouverts à l’inattendu de Dieu, à la nouveauté, et remplis d’espérance en l’avenir de ce monde et de notre Église dont beaucoup pensent qu’elle est sur le déclin.

Les derniers mots de notre jeune Jeanne furent : « Jésus, Jésus, Jésus ». Elle aurait pu dire « Ami, Ami, Ami ». Oui, l’amitié du Christ, cette folle amitié, a fait d’elle un témoin déterminé de l’Évangile, courageuse, réfléchie et servante. Dieu avait touché son cœur. Elle a été capable d’actions grandioses comme le sont ces jeunes d’hier et d’aujourd’hui qui ouvrent leurs cœurs à la tendresse de Dieu et accueillent son appel à marcher à sa suite au service de l’Église et du monde. Puissions-nous tous vivre de la jeunesse éternelle du Christ que Jeanne a su si bien accueillir ! Comme elle, ouvrons-nous au dynamisme de l’Esprit Saint et témoignons de notre joie d’être ami du Seigneur en un monde et une société qui ont tant de mal à espérer et à croire en la vie.

Monseigneur Laurent Percerou, Evêque de Moulins
Le 8 mai 2019



© Photos : G de Marne



Mgr Laurent Percerou est l'invité religieux des fêtes johanniques 2019

Mgr Blaquart est heureux d'inviter Mgr Laurent PERCEROU, évêque de Moulins

Né le 11 septembre 1961 à Dreux (28), Laurent Percerou est ordonné prêtre le 14 juin 1992 pour le diocèse de Chartres et nommé curé de paroisses dans la Vallée de l’Eure (1993-2003).
De 2003 à 2013, il est vicaire général du diocèse de Chartres. Il assume aussi la responsabilité du service des vocations (1995 - 2007) et de la formation des prêtres (2004 - 2011).
De 2011 à 2013, il est également curé de la paroisse Saint-Gilduin.

Nommé évêque le 14 février 2013, Laurent Percerou est consacré évêque de Moulins le 14 avril 2013. Il est président du « Conseil pour la Pastorale des Enfants et des Jeunes » de la Conférence des Évêques de France.

Sa devise épiscopale est: « Que tous soient un pour que le monde croie »

Jeanne 2019

Blandine Veillon sera Jeanne 2019

François-Xavier Beauge et Gaëtan Lemaire de Marne seront les pages

François-Xavier Beauge

  • Né en 2002 à Orléans
  • Élève de 1ère S au lycée Sainte-Croix - Saint-Euverte

Blandine Veillon

  • Née le 28 janvier 2003
  • Élève de seconde au lycée St Charles
  • Elle assure l'encadrement de jeunes avec la pastorale du collège Saint-Charles
  • Elle est musicienne, alto au conservatoire d'Orléans
  • Chef de patrouille aux scouts Don Bosco
  • Elle apporte son aide à la maison de retraite des Petites Sœurs des Pauvres
  • Elle est active à l'association "Sainte Jeanne d'Arc hier aujourd'hui demain"

Gaëtan Lemaire de Marne

  • Né en 2002 à Orléans
  • Élève de 1ère ES au lycée Sainte-Croix - Sainte-Euverte

13 / 05 / 2019

La Mairie d'Orléans
l'Association Orléans-Jeanne d'Arc

Et aussi sur ce thème

Aller plus loin

REJOINDRE DES CROYANTS PRES DE CHEZ MOI

Une communauté paroissiale vit et se réunit régulièrement près de chez vous. Pour les rejoindre, prendre contact :

Famille, couple, éducation, jeunes, solidarité, formation, prière, groupes de partage, écologie, rencontre avec des chrétiens d’autres onfessions, liturgie, vie professionnelle... Rejoignez un mouvement d’Eglise :

Questions brèves

Il n'y a pas d'article en lien avec ce thème

Formation

Parce que Dieu est vie, notre foi est appelée à être vivante, elle doit être nourrie pour croître et se donner. Prier, entretenir et développer l’intelligence de notre foi, réfléchir en nous-même et avec d’autres, confronter nos idées et débattre... la formation est importante !

Plusieurs propositions sur le diocèse :

Onésime
jeanne d'arc
non
jeanne d'arc
oui
Pôle Beauce-Gatinais,Pôle Gatinais,Pôle Loire Est,Pôle Orléans Sud Sologne,Pôle Ouest,Pôle Orléans Bionne Forêt,Pôle Orléans Patay Ste Jeanne d'Arc
Non
diaporama
2322
Actualités
non
2019, blandine veillon, sainte jeanne d arc, jeanne, fetes johanniques, jeanne d arc, fetes johanniques, actualite, eglise, catholique, diocese, orleans, dieu, foi, jesus, loiret