Ordination diaconale de Vincent Héraud, eudiste

Notes d'homélie de Monseigneur Blaquart
prononcée lors de l'ordination diaconale de Vincent Héraud, eudiste,
le 16 Septembre 2017 en l'église Saint Marceau d’Orléans


Photos : www.rivedeloire45.fr

Ordination diaconale de Vincent Héraud

Vincent, dans quelques instants, tu seras ordonné diacre, c’est-à-dire serviteur à l’exemple du Christ.

N’oublie jamais que pour être un bon diacre, et tu le sais, il te faut d’abord être un être humain, assumer pleinement ton humanité, ton incarnation en ce monde :
- « Avant le séminaire, je voyais le prêtre comme un être héroïque »
- Ton humanité, ce sont tes racines villageoises à Corbelin, tes parents, ton frère Régis, ta famille, les amis d’enfance, l’Isère, les études à Lyon, le travail professionnel pendant 10 ans en laboratoire d’analyse environnementale à Palaiseau en région parisienne, des rencontres diverses, les 2 ans en Angleterre, etc…
Tout cela avec des amitiés durables, la découverte des différentes facettes de l’Eglise : paroisses évangéliques en Angleterre, la vie paroissiale avec l’aumônerie à Athis-Mons, …et l’équipe des prêtres Eudistes qui te marquent par leur simplicité de vie, leur liberté, leur élan missionnaire.
Nourri de ces différentes expériences, tu vois le prêtre non pour qu’il reste enfermé dans une communauté paroissiale ou autre, mais pour l’Eglise et le monde, homme de relation large, de communion, d’unité… Tu es sensibilisé par exemple par ton métier et par la lecture de l’encyclique du Pape François « Laudato Si » aux questions si importantes de l’environnement et du respect de la création.

C’est donc un être humain qui assume pleinement son humanité qui est présenté aujourd’hui au diaconat. Vincent désire aussi vivre son amour du Christ au milieu des hommes selon la spiritualité de st Jean Eudes, ayant trouvé en lui un maitre de pensée et de prière pour sa vie.

L’appel au presbytérat est venu aux oreilles de cet homme mûr, et chrétien pendant son séjour à Athis-Mons.

Vincent, l’engagement d’aujourd’hui te prépare à ceux de demain. L’ordination diaconale fait de toi un serviteur du Christ et de l’Eglise.

Tu le sais, tu seras un bon diacre selon le cœur de Jésus et celui de Marie si, conscient de ta pauvreté, tu attends tout de la miséricorde de Dieu dans une confiance éperdue en Lui ; comme le dit si bien l’apôtre Paul à son ami Timothée : « le Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs ; et moi, je suis le premier des pécheurs. Mais s’il m’a été fait miséricorde, c’est afin qu’en moi le premier, le Christ Jésus montre toute sa patience ». Vincent, tu sais bien que tu n’es là que par compassion et miséricorde de Dieu envers toi

Vincent, tu seras un bon diacre si toute ta vie résonne, aux oreilles de ceux que tu rencontreras, comme une louange incessante ; une louange adressée au Christ pour tous les dons que tu as reçus de Lui dans ta pauvre humanité ; et cette louange à la miséricorde est là « pour donner un exemple à ceux qui devaient croire en Jésus ». Chante sans cesse auprès d’eux et dans ton cœur le psaume 112 : « Béni soit le nom du Seigneur, il relève le faible, il retire le pauvre de la cendre »


La mission du diacre est de servir, d’aider l’évêque et ses prêtres dans le triple service : de la Parole, de l’autel et de la charité. Trois ministères qui ne sont pas séparés, mais profondément liés :

  • Préparer l’autel pour l’eucharistie, afin de communier au Christ mort et ressuscité, n’est-ce pas rappeler la source de l’authentique charité, entendre l’appel à devenir ce que nous recevons, le corps du Christ ?
  • De même, visiter les malades, prendre soin des plus pauvres et des plus souffrants , n’est-ce pas visiter le christ et avoir le souci du Christ qui s’est identifié aux plus petits de nos frères ?
  • Et encore, comment enseigner, proclamer l’Evangile, si nous ne vivons pas ce que nous disons ?

Car, vous l’avez compris, frères et sœurs, si notre frère Vincent accède aujourd’hui à l’ordre des diacres, au sacrement du service, c’est pour rappeler à chacun de nous que nous devons, comme chrétiens, vivre la diaconie du Christ, aimer et servir comme Lui.

Ordination diaconale de Vincent Héraud

Photos : www.rivedeloire45.fr


Vincent, tu seras un bon diacre d’abord par l’exemple de ta vie, une vie « donnée à la suite du Christ serviteur qui a lavé les pieds de ses disciples, qui s’est mis à la dernière place par amour, par esprit de service, jusqu’à l’anéantissement complet.

Je ne peux devancer l’avis de ceux qui auront à nous juger, mais si tu dois devenir prêtre, garde toujours en mémoire l’engagement que tu prends aujourd’hui, garde toujours en toi l’esprit de service et de pauvreté du Christ Jésus, le premier serviteur. Qu’on reconnaisse toujours en toi un diacre, un serviteur à l’exemple du Christ !

Pour vivre cette identification au Christ, tu vas recevoir d’une manière toute spéciale le Don du Saint Esprit par l’imposition des mains, comme si le Seigneur lui-même te disait : « Ne crains pas, je serai avec toi ! » C’est par la grâce de Dieu que tu reçois les pouvoirs du diaconat.

« L’homme bon tire le bien du trésor de son cœur qui est bon » dit Jésus. Ce cœur doit être nourri ; Vincent, que la prière, la méditation de l’Ecriture, la « contemplation des épisodes de la vie de Jésus » soient toujours une priorité pour toi, « car ce que dit la bouche, c’est ce qui déborde du cœur » dit-Il encore, et avec insistance : « Écoute mes paroles et mets les en pratique ! »
Vincent, c’est seulement ainsi que tu seras solide, comme une maison bien construite.
« Ne peut évangéliser que celui qui se laisse évangéliser ! »
L’amour du prochain que tu veux vivre a l’exemple du Christ serviteur dépend de ton union profonde à Lui, cœur à cœur.
Le « bon arbre » donne « le bon fruit » parce qu’en Lui monte la sève nécessaire à la fécondité.
Mets ensuite en pratique ce que tu auras reçu, car action et prière doivent aller toujours ensemble dans la vie d’un chrétien.

Dans le silence, méditons tout ce que doit être notre vie chrétienne par le double appel de Jésus : « Écoute mes paroles et mets-les en pratique ! »

Jacques Blaquart
Evêque d’Orléans pour le Loiret

22 / 09 / 2017

Et aussi sur ce thème

Aller plus loin

REJOINDRE DES CROYANTS PRES DE CHEZ MOI

Une communauté paroissiale vit et se réunit régulièrement près de chez vous. Pour les rejoindre, prendre contact :

Famille, couple, éducation, jeunes, solidarité, formation, prière, groupes de partage, écologie, rencontre avec des chrétiens d’autres onfessions, liturgie, vie professionnelle... Rejoignez un mouvement d’Eglise :

Questions brèves

Il n'y a pas d'article en lien avec ce thème

Activités

Il n'y a pas d'activité en lien avec ce thème

Formation

Parce que Dieu est vie, notre foi est appelée à être vivante, elle doit être nourrie pour croître et se donner. Prier, entretenir et développer l’intelligence de notre foi, réfléchir en nous-même et avec d’autres, confronter nos idées et débattre... la formation est importante !

Plusieurs propositions sur le diocèse :

Onésime
séminaire
non
séminaire
oui
Pôle Beauce-Gatinais,Pôle Gatinais,Pôle Loire Est,Pôle Orléans Sud Sologne,Pôle Ouest,Pôle Orléans Bionne Forêt,Pôle Orléans Patay Ste Jeanne d'Arc
Séminaire Interdiocésain d'Orléans
Oui
texte
3193
Actualités
non