Chemin de croix à la Cathédrale

2 jours après la révélation d'une nouvelle affaire de pédophilie dans le diocèse d'Orléans,
le chemin de croix présidé par Mgr Blaquart à la cathédrale a résonné d'une façon particulière pour les chrétiens présents


Au début du chemin de croix, Véronique, elle-même victime d'un prêtre il y a longtemps dans l'est de la France, a lu ce texte :

Pour nous, victimes d’abus, les mots du Chemin de Croix résonnent d’une façon particulière. Car ce que nous avons vécu enfant et ce que nous vivons encore jour après jour même des décennies après, est de l’ordre du Chemin de Croix ! Ce qui nous est arrivé nous a comme condamnés à une peine sans fin, et nous vivons, ou survivons tant bien que mal, chargés de cette croix.

Nous savons ce que c’est d’être livrés à de mauvaises mains, et embrassés par des gens qui trahissent ….

Nous savons ce que c’est d’être tristes à en mourir quand parfois nous préfèrerions être morts tellement nous sommes tristes…

Nous avons tous vu les autres dormir ou s’enfuir….

Nous savons ce que c’est de se sentir abandonnés de tous, même de Dieu …

Nous tombons et retombons bien souvent. Nous avons été dépouillés de notre enfance et de notre innocence.

Comme Jésus, nous avons souffert et nous souffrons encore. Nous avons été crucifiés et nous le sommes encore trop souvent. Nous avons été ensevelis dans le silence que nous essayons de briser… Il nous arrive de vivre des instants qui ressemblent à l’enfer…

Heureusement, nous rencontrons aussi parfois une personne qui nous aide à porter notre croix, une autre qui essuie nos larmes ou qui nous aide à nous relever…

Pendant longtemps, j’ai pensé qu’offrir toutes ces souffrances pouvait m’aider à rejoindre Jésus sur sa Croix. Mais depuis quelques années, je découvre autre chose : c’est plutôt le contraire ! C’est plutôt Jésus sur la Croix qui nous rejoint dans nos souffrances ! C’est Lui qui, comme par avance, et surtout par amour, a pris sur lui toutes nos souffrances ! Alors bien sûr, aujourd’hui il se fait particulièrement proche de nous…

Nous savons maintenant, par la foi, que Jésus n’est pas resté mort : mais qu’au troisième jour, Dieu l’a ressuscité ! pour que nous aussi, nous puissions être entraînés, par amour, dans sa résurrection !

Alors, nous espérons le troisième jour, nous attendons le troisième jour !

Véronique Garnier




30 / 03 / 2018

Vie spirituelle

Rejoindre d'autres croyants

Onésime
semaine sainte
non
semaine sainte
non
Pôle Beauce-Gatinais,Pôle Gatinais,Pôle Loire Est,Pôle Orléans Sud Sologne,Pôle Ouest,Pôle Orléans Bionne Forêt,Pôle Orléans Patay Ste Jeanne d'Arc
Non
diaporama
4477
Actualités
non
pédophilie, abus sexuels, ecoute des blessures, accueil, victimes, cathedrale, chemin croix, vendredi saint, actualite, eglise, catholique, diocese, orleans, dieu, foi, jesus, loiret