La Nuit des églises 2018 dans le Loiret

Comment l’ont-ils vécu ?

Du 30 juin au 7 juillet dernier se sont tenues les Nuits des églises, événement national suscité par l’Église de France pour inviter largement à entrer dans une église et y vivre un moment différent d’une célébration.


Dans le Loiret, plusieurs églises ont ainsi ouvert leurs portes exceptionnellement le soir et ont convié les visiteurs à participer à des soirées thématiques. Ainsi à Jargeau, à Ouzouer sur Trézée, à Montcresson, à Tivernon, à la cathédrale d’Orléans, et à Montargis.

Les organisateurs de 3 de ces lieux ont accepté de nous en faire une petit compte-rendu. A vous d’y trouver des idées pour faire de même l’année prochaine !!!

A Jargeau

La nuit des églises à Jargeau comprenait deux soirées :

  • Le vendredi 6 juillet à partir de 21h, il a été proposé à une dizaine de participants de découvrir les récentes mises à jour de nouveaux restes de l'église gothique du XII° siècle et de dresser le plan de ces restes avec ceux déjà connus sur le cadastre.

Jargeau

A l'appui de deux gravures représentant Jargeau fin XVI° début XVVII°, par Claude de Chastillon, le topographe du roi Henri IV, il est alors possible de compléter le plan, de proposer une structure de l'église du XII° siècle et de voir ainsi les évolutions qui ont concerné le clocher, la nef et surtout le chœur à travers les siècles.

La tour et la nef sont plus anciens que le chœur gothique. Ce chœur est à arcs boutants avec des chapelles latérales sauf autour de l'abside.


Durée 1h30 avec une partie visite de l'église (recherche des restes du XII°) et une partie démonstrative de l'évolution de l'église à travers les siècles sur diaporama.


  • Le samedi 7 juillet, à partir de 21h, il a été proposé de découvrir les vitraux de l'église, de détailler les scènes et les personnages et de connaitre les raisons de leur présence à Jargeau en relation avec l'histoire de la communauté chrétienne.


    Durée 1 h. Huit participants.

    Les personnes présentes ont été très intéressées, surtout des paroissiens anciens qui ont découvert l'identité de certains personnages et la raison de leur présence.

Jargeau

A Montcresson

Montcresson

Les Nuits des églises à Montcresson, ce fut d’abord une exposition : des aubes, capes, étoles, manipules, voiles de calices, bourses et accessoires somptueux, certains brodés d'or fin, et même des dais de procession, avec mise en valeur des couleurs liturgiques, et en exergue l'explication de leurs symboles.

Sur l'autel des calices, ciboires, custodes, anciens et de toute beauté et les personnages d'un retable semble-t-il, dont on ne connait pas très bien l'origine, mais en bois doré à l'or fin

Le jour J enfin arrivé, une 60ne de personnes a pris place. Pauline, de la travée de la chapelle de la Vierge, remonte lentement vers l'autel, en chantant a cappella pour commencer, puis accompagnée par le Père Julien au piano. Ils nous enchanteront avec Litanei et Ave Maria (Schubert), Au bord de l'eau et En Prière (Fauré), Priez pour paix (Poulenc)

Puis Claude Marie prend la parole ; après un petit rappel des styles gothique et roman, elle scande :

"Oui, elle est gothique notre église, et même du début du XIIIème siècle : “Dieu est lumière et c’est dans sa lumière que l’homme trouve sa vérité” disait l’évêque de Saint Denis, l’abbé Suger : grand instigateur et “promoteur” de ce style nouveau, il révélait une mentalité spirituelle différente de la part des bâtisseurs et qui allait se répandre dans toute l’Europe."

Et, oui en effet, l’église paroissiale de Montcresson dédiée à St Léger et à St Sébastien, nous propose bien les caractéristiques de cette sensibilité nouvelle, ses voûtes en ogive, la lumière de ses hauts vitraux (offerts au XIXème siècle par la famille du président Mac Mahon), ses têtes de chapiteaux en feuilles d’acanthe, symbole d’une nature apaisée, heureuse qui nous fait entrevoir le Paradis promis aux justes.

A l’entrée, le visiteur est incité à cheminer vers la lumière du chœur, l’espace sacré, bien dissocié du reste de la nef par les différents dessins des dallages ; ils matérialisent, (à défaut d’un labyrinthe trop coûteux) le parcours terrestre de l’homme et sa progression vers la vie éternelle, le Christ du vitrail du chœur qui proclame dans le cartouche “Je suis le pain de vie”.

Une importante dotation (dûe à Saint Louis ?) a permis l’édification de notre église. Au XIXème siècle, Mac Mahon, président de la République qui avait à Montcresson sa maison de famille, a largement contribué à son embellissement.

L’intervention de ces hauts personnages de l’Etat, grands croyants devant “l'Eternel” nous permet de toujours admirer notre église, fruit du travail des artisans et des artistes qui y ont œuvré pendant près de neuf siècles, afin qu’on y célèbre encore aujourd'hui nos joies et nos peines."

Montcresson

Ceci n'est qu'un petit résumé… Vivement applaudie par un public conquis, auquel un petit questionnaire est ensuite distribué pour voir s'ils ont bien écouté…..

C'est Marie Thérèse au violon, toujours accompagnée du Père Julien au piano, qui nous offre un concert avec la Romance en fa de Beethoven et la danse hongroise de Brahms. Plus tard, Marie Françoise Bénit nous a bien amusés avec la lecture d'un passage "Jésus embauche" tiré du livre "parabole d'un curé de campagne" du Père Pierre Trévet. C'est le Père Julien qui clôture cette belle soirée avec un temps de prière auquel tout le monde participe, notamment les sœurs de Lombreuil qui animent les refrains chantés.

La porte de l'église est restée ouverte "ouvrons nos portes" et les personnes entrent et sortent à leur convenance au fil de la soirée – on a bien dû faire un pic à 80/90 personnes, ce qui est fort convenable pour ce type d'évènement dans un petit village comme Montcresson. A signaler la présence du Maire, Alain Germain à qui nous devons la restauration et la mise aux normes de l'électricité dans l'église, et de son épouse, ainsi que celle de Alain Grandpierre Vice-Président du conseil départemental et de son épouse.

Nous terminons par un sympathique verre de l'amitié heureusement très light car à la sortie nous avons rencontré la maréchaussée place de la Madeleine…..

A Ouzouer

Ouzouer sur Trézée, « abonnée » depuis 6 ans à la Nuit des églises, a voulu entrainer dans son sillage d’autres églises voisines.

Le programme proposait une première partie à Rogny les 7 écluses puis une deuxième à Ouzouer même. Ce fut, en première partie de soirée, la découverte de l’histoire - grande et petite - de l’église Saint-Loup. Cette étape a été conclue par la dynamique chorale de Rogny les Sept Ecluses.
Des rafraichissements attendaient les participants à la mi-soirée, sur le parvis de l’église Saint-Martin d’Ouzouer sur Trézée.
Puis, comme culte et culture se rejoignent souvent, « le chant comme expression de la prière » s’est imposé tout naturellement, tel un fil conducteur pour cette fin de Nuit. Jeanne de Lartigue, mezzo-soprano, et Béatrice Sprenger au piano se sont magnifiquement prêtées à cet exercice en nous proposant de survoler cinq siècles de chants sacrés.
Le père Pierre-Yves Fumery a accompagné un temps de méditation pour clore cette Nuit des Eglises 2018.

Ouzouer

Malgré la chaleur, la distance, les paroissiens se sont déplacés "d’un clocher à l’autre" et une soixantaine de personnes ont participé à cette Nuit itinérante. Nous sommes donc tout à fait satisfaits d’autant que le programme proposé dans les deux églises était de qualité.


Ouzouer

A Tivernon

Samedi 7 juillet de 20h à 23h, une cinquantaine de personnes sont entrées dans l’église St Etienne de Tivernon

Après avoir contemplé ses vitraux, elles ont pu admirer deux expositions : des ornements liturgiques et une exposition d’enluminures et d’icônes.

Un jeu a permis de découvrir ou redécouvrir ce qu’est le chemin de croix dans une église. La réussite de cet événement tient à la préparation par un petit groupe.

Merci à Père Giuseppe, Annie Vassort et à Monseigneur Maupu pour leur présence


La nuit des églises : une émission RCF à écouter

RCF Loiret pose ses micros en l'église d'Ouzouer-sur-Trézée, où l'association "La Martine" se mobilise depuis 6 ans pour faire vivre l'événement !

Une émission présentée par Pascale De Barochez, Wahid Selmi

02 / 08 / 2018

JLIB_HTML_CLOAKING

Et aussi sur ce thème

Aller plus loin

REJOINDRE DES CROYANTS PRES DE CHEZ MOI

Une communauté paroissiale vit et se réunit régulièrement près de chez vous. Pour les rejoindre, prendre contact :

Famille, couple, éducation, jeunes, solidarité, formation, prière, groupes de partage, écologie, rencontre avec des chrétiens d’autres onfessions, liturgie, vie professionnelle... Rejoignez un mouvement d’Eglise :

Questions brèves

Il n'y a pas d'article en lien avec ce thème

Super Utilisateur
paroisse,patrimoine
non
paroisse,patrimoine
non
Pôle Beauce-Gatinais,Pôle Gatinais,Pôle Loire Est,Pôle Orléans Bionne Forêt
Pastorale du Tourisme et des loisirs
Non
texte
5331
Actualités
non
tivernon, nuit des eglises, tourisme, patrimoine, eglises, ouzouer, montcresson, jargeau actualite, eglise, catholique, diocese, orleans, dieu, foi, jesus, loiret