Education affective, relationnelle et sexuelle (EARS)

Pour aller dialoguer avec les jeunes au sujet de l'amour, il est nécessaire de se former.

Voici quelques propositions :

Vie du service/mouvement

Éducation affective et sexuelle : la soif des jeunes

Être à l’écoute des jeunes, susciter leur réflexion, leur parler de l’amour et de la sexualité de belle façon, les rassurer sur leurs capacités à aimer, voilà les objectifs de l’éducation affective, relationnelle et sexuelle (EARS).

Rencontre avec Claire Bénard, “éducatrice à la vie” formée par l’association du CLER Amour et Famille et déléguée diocésaine EARS.

Pourquoi parler de l’amour aux jeunes ?

Je répondrai par le commentaire d’un jeune à l’occasion d’une intervention : “Pourquoi n’ai-je pas su tout cela avant ?” Aujourd’hui, beaucoup trop de jeunes ont une expérience négative de la sexualité à travers des relations éphémères ou la pornographie. Ils se laissent embarquer avant même d’avoir réfléchi sur les enjeux et le sens de la sexualité. Dialoguer avec eux sur ces sujets permet de libérer leur parole, de leur faire exprimer leur profond désir d’un amour vrai et durable. Les jeunes entendent peu souvent parler de ces sujets dans leur famille, or ils ont besoin d’être accompagnés pour découvrir que l’amour se construit, dans la durée. Ils ont soif de quelque chose de beau, qu’ils puissent s’en saisir !

Quel est votre message ?

Les amener à découvrir qu’ils sont plein de qualités, qu’ils sont beaux - beaucoup se sentent dévalorisés - pour qu’ils se respectent personnellement et respectent l’autre. Nous espérons, à travers le dialogue, que les jeunes prennent conscience de l’importance de leur corps, qui n’est pas un objet leur appartenant. La sexualité enveloppe toutes les dimensions de la personne, cœur,corps et cerveau, dans un projet de vie qui se construit à deux. Leur faire découvrir que l’amour se construit, avec du temps, du dialogue. Que l’amour est beau et possible ! Dans l’échange, les jeunes disent d’eux-mêmes que cela suppose de la volonté pour dominer ses pulsions et ne pas se laisser entraîner dans le courant ambiant.

Comment se déroule une intervention auprès des jeunes ?

Nous intervenons dans les établissements scolaires qui nous en font la demande. Quand nous sommes face aux jeunes, nous posons un cadre car le thème peut déranger. Quelques fois, certains provoquent - mais au fond, ils sont intéressés par le sujet - et en général, tous sont très accueillants. Nous ne cherchons pas à imposer un discours tout plaqué. Nous partons de leurs prises de parole, de leurs questions. Nous ne portons pas de jugement sur ce qu’ils disent mais les aidons à dérouler leur pensée, à construire de la cohérence.

Propos recueillis par Agnès de Gélis
Source : Catho 45 n°12

Et aussi sur ce thème

Avancer dans la foi

Formation

Parce que Dieu est vie, notre foi est appelée à être vivante, elle doit être nourrie pour croître et se donner. Prier, entretenir et développer l’intelligence de notre foi, réfléchir en nous-même et avec d’autres, confronter nos idées et débattre... la formation est importante !

Plusieurs propositions sur le diocèse :

famille,éducation-jeunes
Education affective, relationnelle et sexuelle (EARS)
Famille
876
Services et mouvements
service, mouvement, association de fideles, catholiques, rencontrer, participer, engagement dans eglise, vivre ma foi, service, rassemblement, priere, action, diocese, orleans, foi, jesus christ, dieu