Assistante pastorale...

« J’éprouve une immense gratitude pour l’engagement de toutes les personnes qui travaillent dans l’Église. Je rends grâce pour le bel exemple que me donnent beaucoup de chrétiens qui offrent leur vie et leur temps avec joie. » Pape François, exhortation Evangelii gaudium n° 76


Assistantes pastorales de paroisses ? Permanentes en pastorale ?

Toutes, des femmes très dévouées au service des églises, se demandent bien
quel est le titre qui définit le mieux la mission qu'elles assurent auprès des prêtres et des fidèles.

Voici deux portraits.

Sylvie Cabaret

Sylvie Cabaret

Mariée, 3 garçons et maintenant grand-mère, Sylvie Cabaret est assistante pastorale à Saint-Marceau où elle réside. En 1987, elle participe au catéchisme. Après la « formation diocésaine », elle comprend que son engagement ne va pas s’arrêter avec la fin du catéchisme de ses enfants. Une religieuse de la Congrégation des Filles de la Sagesse assurait, outre la catéchèse, quantité de liens, auprès des familles (demandes de sacrement…). Sylvie la seconde dans l’animation de la catéchèse. En 2004, méfiante vis-à-vis de la réforme des retraites qui se met en place, elle quitte l’Éducation nationale. Cette même année, la religieuse annonce son départ. Tout naturellement, le curé la sollicite pour la remplacer. Par la suite, elle plonge de plus en plus dans le quotidien de la paroisse : mariages, baptêmes…

« Les assistantes pastorales de paroisse doivent être disponibles, à l’écoute, capables de nuancer et de s’adapter ; ça peut être compliqué, difficile, mais c’est souvent un grand bonheur ». Finalement elle se dit « au service » et pour elle, il n’y a pas qu’une façon d’annoncer l’Évangile, de « rayonner le Christ ».

Evelyne Carré

Evelyne Carré

Mariée, 3 grands enfants, Evelyne Carré habite à Châtillon-sur-Loire et est assistante pastorale pour le secteur du Giennois – Puisaye – Berry. Assistante dentaire de formation, elle a alterné tâches administratives auprès de son mari pharmacien et coupures pour l’arrivée de ses enfants.

Il y a 6-7 ans, elle assurait bénévolement la responsabilité de la catéchèse. On lui a ensuite proposé le service de la catéchèse sur le secteur Briare. Quand le père Messian Huret est arrivé, il lui a demandé de s'occuper de la catéchèse sur tout le doyenné, ainsi que du secrétariat.

« Pour moi, c'est une mission, une passion, surtout la catéchèse ; je fais la partie secrétariat pour l'église, mais je suis moins passionnée ; être assistante pastorale me fait vivre au niveau spirituel, tout en m'apportant un métier. Je le fais avec plaisir. Cela me donne du bonheur et cela me rend heureuse. »


Repères

Les permanentes en pastorale se réunissent trois fois dans l'année.
Ces rencontres leur permettent d'échanger sur leur mission. Elles partagent leurs joies, leurs difficultés, leurs inquiétudes, leurs projets, leurs questions...
Une manière de libérer la parole. Les rencontres commencent toujours par un temps de prière et de partage sur l’Évangile du dimanche suivant. Puis la parole est donnée sur le vécu du trimestre. Beaucoup de confiance, de simplicité et de vérité dans ces moments qui semblent maintenant indispensables à la plupart.


Claire Nguyen Duy et Ednard Pyrée
Source : Catholiques dans le Loiret n°22 - décembre 2013

non
laïcs engagés
laïcs engagés
3030
Pastorale
laics engages, assistante pastorale, laics, diocese, orleans, catholique, eglise, loiret, foi, dieu, jesus christ