Témoignage d'une catéchumène, baptisée à Pâques 2021

logo

Je suis née dans une famille musulmane de parents émigrés, modestes et sans restriction en termes de religion. La seule chose dans cette culture, vous naissez au sein d’un milieu et vous n’avez pas d’autre choix que d’adhérer aux pratiques et aux croyances religieuses sans fondement et sans raison de cette culture. L’accès à la religion se traduit toujours dans l’ignorance des textes en maintenant les populations dans l’illettrisme.
Ainsi, ma croyance en Dieu est animée par un principe entre foi et raison. Les textes nous élèvent vers le seigneur et nous apprennent à accéder au salut et donc à la sagesse de l’Âme spirituelle.
Je refusais mon statut de femme soumise dont l’avenir était déterminé par l’emprisonnement et la privation de liberté en tant que femme.

Je fuis en me mariant le 26/07/1997, tout est beau. Je me marie à l’Église. La liberté est là, enfin je le crois. Je pense choisir ma vie. Quel mensonge ! Un homme, un chrétien qui ne voulait aucune famille et me manquait de respect dès le début par des paroles violentes.

Dès la naissance de ma première fille, les coups fusent. Il m’étrangle et veut me tuer. Je n’ai plus de famille, plus d’amis. Il m’isole. J’ai vécu les pires horreurs en 23 ans de mariages, la manipulation, celle envers mes trois enfants. Il a voulu m’enlever mes enfants, m’a emprisonné, mais la foi est là.

Chaque fois, Dieu et l’Esprit Saint étaient là pour me protéger. Par la grâce de Dieu, je le remercie et le prie chaque soir pour toutes ses grâces. Je crois qu’après les ténèbres, vient la lumière. Mon ex-mari me disait toujours « il faut que je parte avant de commettre l’irréparable . Il y a quelque chose en toi qui me fait peur. » Aujourd’hui, je comprends que Dieu me protégeait du mal, par sa lumière.

Puis, il fuit et prend tout. Il me reste mon cœur, ma foi et mes filles qui sont mes biens les plus précieux. L’Esprit Saint m’accompagne depuis toujours, je le comprends enfin.

Dieu m’a appelé par une rencontre spirituelle le 11/02/2019. Une rencontre personnelle auprès d’un messager, que Dieu a choisi pour me sauver. Je crois que Jésus nous parle aujourd’hui par des actes et par des signes. Ma parole se libère.

Il me mène à grimper une montagne à plus de 2500m avec un organisme. Je croise ce souffle du vent qui me caresse le visage et m’adoucit. Sans exercice physique, l’Esprit Saint est là. Il me prouve que tout est possible dans la foi et la grâce.


Lors de mon parcours Alpha, je rencontre pour la première fois Jésus lors de l’effusion du Christ. Je me retrouve par terre en signe de croix en voyant le christ sur la croix. Ce fut la première fois, il me libère du mal.

Puis vint mon voyage à Lourdes en plein Covid, je ne suis plus seule, le seigneur est à mes côtés
grâce à son fils et à son guide qu’il a mis sur ma route ce 11/02/2019.

Mon cheminement vers la vie, et ma relation à Dieu a commencé par ce souffle constant dans les montagnes, ce silence et la nuit infinie, ses paysages magnifiques des Encantats. Je comprends que le Christ me guide pas à pas vers le chemin de l’amour infini de Dieu.

Et enfin, la même année, j’assiste à ma première messe : mon premier choix en tant que femme libre et sans tabou. Mon cœur explose de bonheur, de joie en entrant dans l’Église Sainte-Madeleine, tout vibre en moi. Je me sens libre enfin , mon âme est libre. Je ne me cache plus, je n’ai plus honte. Ses paroles de plus de 2000 ans animent et avivent mon cœur. Le prêtre évoque le baptême et je comprends que je vais enfin naître à la vie. Je vais enfin sortir de cette violence et aller vers notre père plein d’amour infini pour ses enfants. J’ai enfin trouvé ma famille de Cœur.

Mon père, je m’abandonne à toi quoi que tu choisisses pour moi. Je n’ai qu’un désir t’appartenir car tu es mon père. Tu me sauves de la mort et m’offre la vie malgré mes péchés et mes détresses. Entre tes mains, je mets mon esprit. Mon désir est de t’appartenir dans la paix et l’amour pour cette humanité qui souffre tellement.

Ma sensibilité est exaltée par cet amour infini. Je me nourris de tes paroles. Par ton fils, tu nous as offert ce qui est de plus cher pour toi. Sacrifié ton fils, pour l’amour de l’humanité. Voici cet amour que je ressens à chacune de mes prières. Jésus porte ma souffrance lui qui a tant souffert.

A toutes les messes, je ressens en moi des vibrations, je pleure, mon cœur s’emballe de bonheur et veut communier avec toi seigneur.

Malgré la crise sanitaire , ma foi grandit et lutte contre le mal qu’est mon mari. Il veut me détruire. Ma foi ne faiblit pas. Elle grandit et s’enflamme à chaque partage avec celui qui croit en l’humanité. Le christ me montre le chemin dans mes démarches pour divorcer et fait des miracles grâce à Dieu.

Mon pèlerinage se termine et je repars comme étant au paradis dans les bras de Dieu sous sa protection. En toute confiance, j'ai hâte d’être baptisé pour naître au sein de ma vraie famille et dans le salut de Dieu. Je vais naître à la vie qu’il a choisi de me donner une nouvelle fois dans la foi la
plus pure qu’elle soit : celle de l’Amour infini de notre seigneur tous puissant.

La consécration

Enfin, le dimanche 04/04/2021, au lever du soleil, je renais. Une veillée pascale de transfiguration se déroule au sein de toutes ses personnes unis dans l’amour du christ. Je vis un moment unique dans cette obscurité à l’entrée de l’Église, puis la lumière jaillit et illumine l’Église de Marie. A chaque instant, mon cœur se remet à battre de plus en plus fort.

La lumière du soleil illumine ses vitraux au-dessus de l’Autel. Devant ce Christ enfant au bras ouvert, je m'écroule telle cette pécheresse en pleurs. Jésus m’accueille comme je suis en me lavant de mon passé, sans jugement. Je m’abandonne à Jésus et à l’Amour de Dieu. De la mort à la vie, je quitte le tombeau du passé.

Puis, je m’approche du prêtre Stanislas pour recevoir l’eau pour naître à la vie, à la vérité. L’eau se déverse sur ma tête et à cet instant , une lumière me traverse et je me sens transportée auprès de Jésus. Je comprends qu’il ressuscite en chacun de nous dans le baptême. Je suis en vie. L’Amour de Dieu sauve du mal.

Et enfin, l’eucharistie que j’attends depuis plus d’un an. Ma plus grande richesse est de croire en Jésus .La résurrection est une ère nouvelle. Mon baptême est un début, un commencement vers la vie dans l’Amour de Dieu.

Ma vie n’avait aucun sens avant que Marie et son fils me mènent à mon père. Aujourd’hui, ma mission est d’être aux côtés de Dieu et par sa grâce, j’étendrais sa parole à travers l’Amour Infini qu’il me donne aujourd’hui.

Jésus attend de moi de répandre sa parole, et d’être missionnaire de Dieu dans l’amour. La parole libère et est plus forte que la violence des coups. Le cœur est notre plus grande richesse !

Aimer son prochain par des actes gratuits, Jésus m’accompagne et guidera mes pas jusqu’à la mort et après. Par la grâce de Dieu, je ne crains plus !

Amen

12 / 05 / 2021

JLIB_HTML_CLOAKING

Newsletter

Recevez les nouvelles de la vie du diocèse :

Je m'abonne !

Actualités

Aller plus loin

vignette

Vous avez dit résurrection...?

Se former

Parce que Dieu est vie, notre foi est appelée à être vivante, elle doit être nourrie pour croître et se donner. Prier, entretenir et développer l’intelligence de notre foi, réfléchir en nous-même et avec d’autres, confronter nos idées et débattre... la formation est importante !

SuperUserOff
baptême,catéchuménat,pâques
baptême,catéchuménat,pâques
non
Pôle Gatinais
Non
texte
9187
Actualités
non
bapteme, paques, catechumenat, temoignage
oui