Textes de la messe du jour

  1. Lecture du livre de Zacharie le prophète

    Ainsi parle le Seigneur de l’univers :
    Voici que, de nouveau, des peuples afflueront,
    des habitants de nombreuses villes.
        Les habitants d’une ville iront dans une autre ville
    et diront :
    « Allons apaiser la face du Seigneur,
    allons chercher le Seigneur de l’univers !
    Quant à moi, j’y vais. »
        Des peuples nombreux et des nations puissantes
    viendront à Jérusalem
    chercher le Seigneur de l’univers
    et apaiser sa face.
        Ainsi parle le Seigneur de l’univers :
    En ces jours-là, dix hommes de toute langue et de toute nation
    saisiront un Juif par son vêtement et lui diront :
    « Nous voulons aller avec vous,
    car nous avons appris que Dieu est avec vous. »

                – Parole du Seigneur.

  2. Refrain psalmique : (cf. Za 8, 23)

    Dieu est avec nous.

    Elle est fondée sur les montagnes saintes.
    Le Seigneur aime les portes de Sion
    plus que toutes les demeures de Jacob.
    Pour ta gloire on parle de toi, ville de Dieu !

    « Je cite l’Égypte et Babylone
    entre celles qui me connaissent. »
    Voyez Tyr, la Philistie, l’Éthiopie :
    chacune est née là-bas.

    Mais on appelle Sion : « Ma mère ! »
    car en elle, tout homme est né.
    C’est lui, le Très-Haut, qui la maintient.

    Au registre des peuples, le Seigneur écrit :
    « Chacun est né là-bas. »
    Tous ensemble ils dansent, et ils chantent :
    « En toi, toutes nos sources ! »

  3. Acclamation : (cf. Mc 10, 45)

    Alléluia. Alléluia.
    Le Fils de l’homme est venu pour servir,
    et donner sa vie en rançon pour la multitude.
    Alléluia.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

    Comme s’accomplissait le temps
    où il allait être enlevé au ciel,
    Jésus, le visage déterminé,
    prit la route de Jérusalem.
        Il envoya, en avant de lui, des messagers ;
    ceux-ci se mirent en route
    et entrèrent dans un village de Samaritains
    pour préparer sa venue.
        Mais on refusa de le recevoir,
    parce qu’il se dirigeait vers Jérusalem.
        Voyant cela, les disciples Jacques et Jean dirent :
    « Seigneur, veux-tu que nous ordonnions
    qu’un feu tombe du ciel et les détruise ? »
        Mais Jésus, se retournant, les réprimanda.
        Puis ils partirent pour un autre village.

                – Acclamons la Parole de Dieu.