L’illusion du temps libre

Moins de sommeil (23 minutes de moins en 30 ans), des journées de travail moins longues, des activités de ménage moins prenantes… avec pour conséquence une augmentation considérable de notre temps libre 1 – mais aussi du temps parental - la marche de notre société vers la “civilisation des loisirs” se confirme peu à peu. Ce temps libéré a surtout favorisé l’invasion de notre quotidien par les écrans qui occupent plus de la moitié de notre temps libre, et nous conduisent à changer radicalement nos comportements, de plus en plus multitâches. Si l’on ajoute à la révolution numérique l’accélération des transformations sociales et de nos rythmes de vie, nous vivons une accélération du temps qui nous désynchronise des cycles naturels. Le monde entier est aujourd’hui dans la dynamique de l’accélération. Personne ne peut y échapper. Nous croulons sous les injonctions d’être toujours plus rapides, performants, destinés à maintenir, nous dit-on, notre société, socialement et institutionnellement : il faut de la croissance économique, de l’innovation permanente.

Pourtant, comme le rappelle le pape François “la vraie mesure du temps n’est pas l’horloge : elle s’appelle l’espérance”. Savoir habiter le temps présent est un enjeu crucial pour nos vies modernes. “Accélérer jusqu’où : l’homme au coeur du mouvement”. Cette question d’actualité était le thème du Congrès National du MCC en novembre 2016.


A propos de l’accélération du temps

  • L’encyclique « Laudato si » fait référence à ce phénomène sous le vocable de « rapidación ». L’accélération continuelle des changements de l’humanité et de la planète, associée à une intensification des rythmes de vie et de travail, contraste avec la lenteur naturelle de l’évolution biologique. Les objectifs de ce changement rapide ne sont pas nécessairement orientés vers le développement humain dans un esprit de justice. Dès lors, le changement qui est quelque chose de désirable, devient préoccupant quand il en vient à détériorer le monde et la qualité de vie d’une grande partie de l’humanité.

  • « Il faut ajouter de la vie aux jours quand on ne peut plus ajouter de jours à la vie »  (Deux petits pas sur le sable mouillé, Anne-Dauphine Julliand)

  • « La question n’est donc pas de savoir jusqu’à quel point nous pourrons être rapides, mais plutôt : cela fait-il sens ? Cela permet-il une vie bonne ? Nous ne devrions pas nous demander comment nous adapter à un système que nous créons nous-mêmes, mais nous demander, à l’inverse, comment adapter le système à nos vrais besoins, à une vie bonne. » (Hartmut Rosa auteur de Aliénation et accélération. Vers une théorie critique de la modernité tardive)

  • Ne vous faites pas de souci pour demain : demain aura souci de lui-même ; à chaque jour suffit sa peine (Mathieu 6,34)

  • En nous faisant gagner du temps les machines auraient pu nous en libérer. Mais comme le dit Bertrand Russell, nous avons choisi « la misère pour les uns et le surmenage pour les autres ».

  • Une qualité de présence à l’instant qui s’inscrit dans la qualité de présence à soi-même et à l’autre, dans la manière juste de se situer dans le rapport à soi-même et à l’autre, de ne pas être dans la maîtrise mais d’accueillir ce qui advient à ce moment-là de la vie. Vivre le moment comme un présent c’est ainsi habiter pleinement ce temps de telle manière qu’il prend place dans le récit de nos vies. Le temps présent ne se réduit pas au présent du temps, nous, chrétiens, le savons bien. Nous sommes des hommes et des femmes de mémoire. (Marie-Dominique Trébuchet, théologienne)

  • « La gestion du temps est l’art d’être dans le temps présent » (Anselme Grün, moine et écrivain).

  • « Qui travaille en rythme peut travailler plus efficacement et plus durablement » (Carl Jung)

Pour télécharger les deux numéros spéciaux de la revue Responsables du MCC consacrés au thème de l’accélération à l’occasion du Congrès National des 12 et 13 novembre 2016 :



L’observatoire

société,vie-chrétienne
société
1648
Pour aller plus loin
Regards sur le Loiret
acceleration, temps, vie, reflexion sur la valeur du temps, diocese, orleans, catholique, eglise, loiret, foi, dieu, jesus christ