Pour un dialogue entre les croyants



DIL

Aller à la rencontre de l'autre est une nécessité impérieuse de notre siècle. Les frontières ne protègent plus les pays de l'arrivée et de l'installation de personnes venues d'ailleurs. La France n'y échappe pas.

Des hommes et des femmes originaires du Maroc, de l'Algérie, de la Tunisie, des pays francophones d'Afrique, de Turquie, mais encore d'Extrême-Orient vivent en France. Beaucoup s'y sont installés en famille avec l'intention d'y prendre souche. Ils sont venus avec leur culture et leur religion. Selon leur pays d'origine, ils sont chrétiens ou musulmans ou animistes ou bouddhistes.

La France, pays dont l'État est laïc, accueille les immigrés quelle que soit leur religion. Par contre, il est important que ces nouvelles populations vivent en toute fraternité avec les populations de souche ancienne, et puissent développer avec elles des liens de bon voisinage, de camaraderie, d'amitié.

La mission de l'Église


En adoptant cette exigence de vie fraternelle, les chrétiens contribuent à l'instauration de la paix civique en France. Ils contribuent également au développement de la paix dans le monde. Le rapprochement entre les individus favorise le rapprochement entre les peuples.

La pluralité des religions peut être, et l'est hélas trop souvent, un obstacle à l'entente entre les hommes et les peuples. Cela a amené le théologien allemand Hans Küng à dire : « Pas de paix entre les hommes de la terre sans paix entre les religions du monde. »

Nous retrouvons bien là une des missions de l'Église. La déclaration Nostra Aetate dans laquelle le concile Vatican II traite des relations de l'Église avec les religions non chrétiennes se conclut sur cette exhortation : « Nous ne pouvons invoquer Dieu, Père de tous les hommes, si nous refusons de nous conduire fraternellement envers certains des hommes créés à l'image de Dieu. »

Le pape Benoît XVI et les évêques de France ne cessent de répéter que le dialogue inter-croyants est un engagement irréversible de l'Église catholique.

En cette période particulièrement difficile et parfois meurtrière, l'Église nous invite plus que jamais à aller à la rencontre de l'autre.

Père Christophe Panis


Et aussi sur ce thème

Vie spirituelle

dialogue inter-religieux
dialogue inter-religieux
2054
Pour aller plus loin
Sujets de société
dialogue interreligieux, dialogue inter croyants, diocese, orleans, catholique, eglise, loiret, foi, dieu, jesus christ