Témoignage de Jacques Hugues, diacre permanent

Le diacre représente ceux qui sont loin, c’est donc une joie d’être à leur écoute.

« Je ne suis pas né pour être clerc, j’ai beaucoup milité pour la place des laïcs dans l’église. J’habitais Paris lorsque l’Evêque du lieu m’a appelé au diaconat. Ma question a été “pourquoi moi ?”, car j’étais engagé dans des mouvements sociaux et je n’avais pas le profil des autres diacres engagés dans la liturgie.

Il y a 40 ans, Vatican II rétablissait le diaconat comme ministère permanent. Le diacre n’occupe pas de place dans la “hiérarchie de l’Eglise”. Prêtres et diacres ont des ministères différents et complémentaires. Le prêtre rappelle le sacrifice du Christ par la Consécration dans la célébration de l’Eucharistie, le diacre rappelle le Christ serviteur. »

Après avoir dit oui, j’ai compris que mes engagements dans le monde étaient importants pour l’Eglise.

La difficulté est de trouver l’équilibre entre la mission confiée et la vie de famille.

J’ai été ordonné en 1992 à Orléans et l’Evêque m’a demandé de prendre en charge la mise en route du Synode diocésain (rencontres, partages, propositions, beaucoup de moments de joie et cela pendant 4 ans).

Ensuite, ce fut la mise en place du Service Diocésain de la Solidarité, qui a permis le lancement de la Maison Saint Euverte (accueil de femmes étrangères avec enfants en bas âge et à la rue).

Le diacre est au service de l’Evêque pour servir le peuple de Dieu dans la diaconie. Il se situe au seuil de l’Eglise, il représente ceux qui sont loin, c’est donc une joie d’être à leur écoute.

Il y a 40 ans, Vatican II rétablissait le diaconat comme ministère permanent. Le diacre n’occupe pas de place dans la “hiérarchie de l’Eglise”. Prêtres et diacres ont des ministères différents et complémentaires. Le prêtre rappelle le sacrifice du Christ par la Consécration dans la célébration de l’Eucharistie, le diacre rappelle le Christ serviteur. »

diacre permanent,évangélisation
Témoignages
texte
diacre permanent