Mgr Blaquart, Evêque d'Orléans

La spiritualité du Père Marie-Eugène

Le Bienheureux Père Marie-Eugène (1894-1967) a été béatifié le 19 novembre 2016.

Le 4 février 1922, Henri Grialou est ordonné prêtre : « Je suis prêtre. Prêtre pour l’éternité ! Cette parole suffit à ma méditation. Je la répète aujourd’hui sans me lasser, y puisant toujours un bonheur nouveau. ». Entré chez les Carmes à Avon (Fontainebleau) le 24 février 1922, il y reçoit le nom de Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus.

Il devient Père et fondateur de l’Institut Séculier Notre Dame de Vie. C’était la réalisation d’une grande intuition : à travers une vie toute ordinaire, des personnes se consacrent à la prière silencieuse dans un apostolat caché, au cœur même de leur travail. Il pensait d’abord aux prêtres, mais aussi aux laïcs, hommes, femmes et mêmes époux.

Tout en veillant sur le développement de l’Institut séculier Notre-Dame de Vie, il poursuit ses activités de prédication, qui débouchent sur la rédaction de son maître-ouvrage, Je veux voir Dieu (1948/1951). Assumant jusqu’au bout ses charges dans l’Ordre, il entre dans la Vie le lundi de Pâques, 27 mars 1967, jour de la fête qu’il avait établie pour célébrer Notre-Dame de Vie.

prière,saints
Témoignages
vidéo
saints