Chercher ma vocation...?

Entendre un appel ?

Chacune de nos vies, on peut se dire que c'est nous qui la construisons. On peut se dire que nous faisons "ce que nous voulons", que c'est vraiment "notre chemin"… et on a raison. Mais il se peut qu'au milieu de notre chemin, l'appel de Dieu vienne nous saisir pour nous faire suivre "son chemin à Lui", qui nous conduit toujours vers un plus grand amour.

Si nous osons alors nous laisser entraîner par Lui, si nous osons faire de notre vie la réponse à cet appel, c'est parce qu'au fond, nous y percevons le chemin de notre propre liberté : la grande aventure de l'amour et de la liberté !

Si un jour, dans ta vie, le Christ t'a saisi ; si tu as compris, en te laissant saisir, que c'est quelqu'un de vivant, d'agissant ; si tu as entendu cet appel de Jésus : "Je vous appelle mes amis" (Jn 15,15) ; et si tu désires vivre cette amitié au plus profond de toi-même, aller jusqu'au bout de l'amitié avec le Christ, alors...

réjouis-toi et avance avec confiance :

Lui-même sera ton guide, à travers les pasteurs de son Eglise.

Tu trouveras dans ce site : quelques articles pour te guider et te lancer…
Mais le plus important est de ne pas rester seul avec tes questions !

N’hésite pas à prendre contact avec le Service des Vocations qui pourra t’aider à y voir plus clair, à rencontrer d’autres jeunes qui comme toi se posent la question de suivre le Seigneur et qui prennent le temps de discerner leur réponse.

Quelques fondamentaux pour commencer un chemin, avancer sur ta route, ou t'orienter vers une décision :

  • des premiers repères pour cheminer
  • un accompagnement personnel pour apprendre à discerner les passages du Seigneur en ta vie et à y accorder tes choix
  • l'apprentissage de la prière, de la lecture de la Bible et du discernement
lumière à travers bois
jeunes aux JMJ
jeune en prière
diverses vocations

Entendre un appel

Des exemples d'appel dans l'Evangile

Les séminaristes nous commentent l'appel des premiers disciples d'après St Marc (1,16-20)


Comme il passait le long de la mer de Galilée, il vit Simon et André, frère de Simon, qui jetaient un filet dans la mer ; car ils étaient pêcheurs.
Jésus leur dit : « Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d'hommes. »

Aussitôt, ils laissèrent leurs filets, et le suivirent.

Étant allé un peu plus loin, il vit Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère, qui, eux aussi, étaient dans une barque et réparaient les filets.
Aussitôt, il les appela ; et, laissant leur père Zébédée dans la barque avec les ouvriers, ils le suivirent.


Le Père Karl-Aymeric revient sur l'appel de l'aveugle Bartimée d'après St Marc (10, 46-52)


Ils arrivèrent à Jéricho. Lorsque Jésus sortit de cette ville avec ses disciples et une grande foule, un aveugle appelé Bartimée, le fils de Timée, était assis au bord du chemin et mendiait. Quand il entendit que c'était Jésus de Nazareth, il se mit à crier :
« Jésus, Fils de David, aie pitié de moi ! »
Beaucoup lui faisaient des reproches pour qu'il se taise, mais il criait encore plus fort : « Fils de David, aie pitié de moi ! »
Jésus s'arrêta et dit : « Appelez-le. » Ils appelèrent donc l'aveugle et lui dirent : « Courage, lève-toi, il t'appelle. »

Alors il jeta son manteau, sauta sur ses pieds et vint vers Jésus. Jésus lui demanda : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? »
L'aveugle lui répondit : « Maître, fais que je voie de nouveau. »
Et Jésus lui dit : « Va, ta foi t'a guéri. » Aussitôt, il put voir, et il suivait Jésus sur le chemin.


A lire pour approfondir :



Discerner

« Quelle est ma vocation ? »


C’est là une question essentielle, sur laquelle il vaut la peine de s’arrêter.
Car là se joue la grandeur, la beauté et la fécondité de notre vie entière, non seulement pour nous-mêmes, mais aussi pour le salut du monde. Aussi l’Eglise a-t-elle à cœur d’aider chaque jeune à discerner l’appel de Dieu sur lui.


Voici quelques bons conseils pour guider ton chemin… Ils sont tirés de l’expérience de nombreux chrétiens qui sont passés par là, avant toi, depuis des siècles ! Tu peux leur faire confiance, beaucoup en sont devenus saints...


D’abord, prends le temps de faire grandir ta vie en Dieu, de t’enraciner en lui

« Enracinés et fondés en Christ » - relire le Message du Pape pour les JMJ2011 à Madrid



  • Ainsi tu peux te mettre à l’écoute de ce qui se passe en toi. Dieu parle par nos désirs, par les désirs qui montent en nous. C’est de cette manière qu’il nous appelle.
    Si tu veux découvrir ta vocation, la première chose à faire, c’est de t’arrêter pour te demander : « Qu’est-ce que je désire au fond de moi ? » Si tel désir monte en moi, à quoi correspond-il, et pourquoi revient-il périodiquement dans des circonstances différentes ?

  • Accepte de te mettre sous le regard de Dieu dans la prière régulière. (A toi de trouver le lieu et le moment de la journée qui te conviennent le mieux !)
    Nourris-toi de sa Parole et de ses sacrements (eucharistie, sacrement de réconciliation). Tu deviendras ainsi un familier du Christ, un véritable ami de Dieu.

A lire pour approfondir :



  • Réussir ma vie...? Les conseils et éclairages de Benoît XVI et de Guy Gilbert

  • Sur quoi bâtissons-nous nos vies...? Sur le roc ou sur le sable...?



    Bâtir sur le roc : avec Benoît XVI... de quoi bâtir sur des fondations solides !


Cultive les bonnes amitiés, les amitiés spirituelles, celles où l’on s’entraîne mutuellement « vers le bien ».

Car l’amitié vraie, fidèle, est essentielle dans la vie. La Parole de Dieu elle-même en témoigne :
« Un ami fidèle est un puissant soutien, celui qui en trouve un a trouvé un trésor. Un ami fidèle n'a pas de prix, sa valeur est inestimable. Un ami fidèle est un élixir de vie que découvriront ceux qui craignent le Seigneur. Celui qui craint le Seigneur orientera bien ses amitiés, car son compagnon lui ressemblera. » (Si 6, 14-17)

N’hésite pas à :


Nourris-toi de bonnes lectures

Quand les bonnes amitiés sont assaisonnées de bonnes lectures… cela peut ouvrir de larges horizons dans ta vie !
Des vies de saints ou autres bons livres spirituels…
Tu trouveras en particulier sur ce site des articles de réflexion sur la vocation : des textes avec des questions, dont tu pourras éventuellement reparler avec ton accompagnateur spirituel.




Confie-toi à un accompagnateur spirituel...


Pour éclairer ta route, il est bon que tu sois aidé par une personne d’Eglise en qui tu as confiance, avec qui tu puisses parler très librement. Dans ces moments de choix de vie, on a souvent besoin de l'objectivité, du regard et de la parole d'un autre.
Voilà l’enjeu de ce qu’on appelle habituellement « l’accompagnement spirituel ».

  • Pourquoi être accompagné ?
  • A qui m'adresser ? Tu peux en parler au Père Xavier

  • PROPOSITIONS !

    Différentes propositions sont organiséessur le diocèse... :
    week-end discernement, retraite ignatienne ou monastique...

    N'hésite pas à en parler au Père Xavier qui pourra t'orienter en fonction de ta demande



    ... pour choisir un jour !

    Enfin, si tu cherches ta vocation, ne perds jamais de vue que c’est pour la trouver un jour ! Car on peut « être en recherche » toute sa vie… sans jamais finalement oser se décider ni engager sa liberté dans un choix de vie. Puisses-tu trouver en toi cette liberté profonde qui te rendra capable, au moment favorable, de répondre à l’appel du Christ !

    Souviens-toi alors que la paix et la joie sont les deux fruits d'une bonne décision : une décision pour ton bonheur, c'est sûr... mais aussi, et surtout, pour le bonheur des autres.

    Choisir

    Dans l'Évangile, nous entendons l'appel de Jésus : "Suis-moi !" Est-il possible de lui répondre par un engagement de toute la vie ?
    En nous tous, il y a le désir d'un avenir heureux. Mais nous pouvons avoir l'impression d’être conditionnés par tant de limites que le découragement parfois nous guette...

    (...) Chercher un avenir heureux implique des choix.

    Certains prennent des options courageuses pour suivre le Christ dans leur vie de famille, dans la société, dans un engagement pour d'autres. Il y en a aussi qui se demandent : comment suivre le Christ en choisissant le chemin du célibat ?

    Je voudrais tellement encourager celui ou celle qui se pose la question d'un choix pour toujours : face à un tel engagement, il peut y avoir en toi une hésitation. Mais, en allant plus profond, tu trouveras la joie de te donner entièrement. (...)

    Peut-être as-tu peine à croire que Dieu t'appelle personnellement et qu'il attend de ta part d'être aimé. Ton existence compte à ses yeux. (...)

    Jeune, tu peux avoir peur et être tenté de ne pas choisir, pour garder toutes les possibilités ouvertes. Mais comment trouveras-tu un accomplissement en restant au carrefour ?

    Accepte qu'il y ait en toi une attente inaccomplie et même des questions non résolues. Confie-toi dans la transparence du cœur. Il y a dans l'Église des personnes pour t'écouter. Un tel accompagnement dans la durée permettra un discernement pour te donner entièrement.

    Nous ne sommes pas seuls à suivre le Christ. Nous sommes portés par ce mystère de communion qu'est l'Église.

    Extrait de la Lettre de Taizé n° 258 – 2008/1



    PROPOSITIONS !


    Tu perçois que tu es à la veille d'une décision importante mais tu sens que tu as besoin d'un temps pour mûrir ton choix et l'affermir. Une possibilité de 8 mois de service, d'approfondissement de la foi, et d'accompagnement t'est offerte : le service civique !

    Découvrir la symphonie des vocations dans l'Eglise

    pretres
    religieux apostoliques
    moines et moniales
    conacrés
    couples
    jeune en prière

    Au service du Peuple de Dieu, les prêtres diocésains


    Ordonnés par l'évêque, ils reçoivent de lui leur mission et sont ses collaborateurs. Totalement donnés au Christ dans le célibat, ils sont envoyés aux hommes pour sanctifier le peuple de Dieu et aider chacun à trouver sa place.


    Par la prédication, la catéchèse, l'accueil des personnes, le dialogue et le témoignage au quotidien, ils annoncent la Parole de Dieu, afin qu'elle éclaire et transforme la vie des hommes d'aujourd'hui en quête d'espérance.


    Intendants des mystères, ils célèbrent les sacrements. Aux grandes étapes de la vie chrétienne par le baptême, le mariage, la réconciliation, ils agissent au nom du Christ qui s'offre au Père.


    Ils rassemblent la communauté des chrétiens dans l'unité et guident le Peuple de Dieu pour qu'il soit au milieu du monde, le signe visible de la proximité et de la tendresse de Dieu.


    A l'écoute des cris et des besoins des hommes, à l'écoute également des appels de l'Evangile, les prêtres sont les serviteurs de la rencontre entre Dieu et son peuple et de la communion entre les hommes.

    pretres

    Prêtre diocésain : pourquoi ?


    Quelles sont les joies du prêtre ?


    Aujourd’hui, le prêtre a un emploi du temps très chargé… a-t-il le temps de vivre ?

    Témoignages du Père Karl-Aymeric de Christen, prêtre du diocèse d'Orléans


    Appel de Grégoire, prêtre diocésain

    Témoignage du Père Grégoire Leroux
    Une vidéo du diocèse de Versailles

    Joie de la paroisse ?

    Témoignage du Père Corentin Castex
    Une vidéo du diocèse de Versailles

    Appel d'Eric, prêtre diocésain

    Témoignage du Père Eric Duverdier
    Une vidéo du diocèse de Versailles

    Toute une vie ?

    Témoignage du Père Robert Forveille
    Une vidéo du diocèse de Versailles


    Témoignages de séminaristes en formation au séminaire interdiocésain d'Orléans

    Séminaristes
    Séminaristes

    Pour en savoir plus,
    découvrez le site du Séminaire Interdiocésain d'Orléans

    Dossier spécial : L' appel à devenir prêtre
    sur www.mavocation.org


    La vie religieuse apostolique

    La vie religieuse apostolique est une vie à la manière des apôtres. Une vie tout entière consacrée à Dieu, une vie tout entière donnée au service des frères. Tout en étant envoyé au coeur du monde, la religieuse, le religieux vit une certaine rupture d'avec le monde, selon l'appel de Jésus dans l'Evangile :


    "Viens, suis-moi" (Mc 10, 21),
    "Celui qui aura laissé maison, frères, soeurs, mère, père, enfants ou champs
    à cause de moi et à cause de l'Evangile..." (Mc 10, 29)


    La religieuse, le religieux appelé(e) à la vie apostolique mène :

    • Une vie de prière, pour célébrer l'amour infini de Dieu, connaitre et aimer davantage Celui qu'il suit, présenter à Dieu la vie de tous les hommes, en Eglise.
    • Une vie en communauté, où la vie fraternelle témoigne que Dieu est Père de tous. Elle annonce la fraternité universelle promise.
    • Une vie au service des autres, à travers un envoi en mission avec une tâche précise.

    Chaque congrégation a vu le jour à la suite d'un(e) fondateur(trice) qui, en son temps, a été à l'écoute de l'Esprit et des besoins de l'Eglise et du monde. C'est pourquoi les instituts sont variés et répandus à travers le monde. Chacun s'oriente vers une mission spécifique : l'éducation, le soin des malades, les prisonniers, les exclus, les marginaux, le service de l'Eglise, la proximité...

    Les Missionnaires ont la spécificité d'aller annoncer la Bonne Nouvelle dans les pays lointains, tout particulièrement les plus pauvres : Lire le témoignage du Père Bonnemort, Missionnaire du Sacré-Coeur.

    religieux apostoliques

    ...une vie toute pour Dieu !


    Témoignage de Soeur Mirjam Emmanuel, Soeur Apostolique de Saint Jean - Une vidéo du diocèse d'Orléans

    La vie consacrée en monde rural


    Témoignage de Soeur Jeanne-Dominique, soeur des Campagnes - Une vidéo du diocèse d'Orléans

    Aider les personnes à grandir humainement et spirituellement

    Soeurs ursulines

    Témoignage des Soeurs ursulines de Beaugency - Diocèse d'Orléans

    Appel petite sœur des pauvres ?

    Témoignage de Soeur Jeena
    Une vidéo du diocèse de Versailles

    La joie du dépouillement

    Frère Jean-François-Marie, Franciscain, gardien du couvent Saint-François
    Une vidéo de KTO


    Moines, moniales...

    Des hommes et des femmes fascinés par l'absolu du Dieu-Amour, attirés par Jésus-Christ qui les invite à tout quitter pour le suivre.


    Ils marchent aujourd'hui sur les traces des chrétiens des siècles passés qui ont répondu au même appel à se retirer dans la solitude du désert pour y vivre l'Evangile et une vie de prière incessante.


    Cet art de vivre pour Dieu seul, ils le poursuivent en communauté de charité, à travers une vie quotidienne rythmée par la prière, l'écoute de la Parole de Dieu, le travail.


    Au coeur de l'Eglise et du monde, ils communient aux joies et aux espoirs, aux combats de leurs frères les hommes, afin que "tous aient la vie" !


    moines et moniales

    Vie monastique ? - Témoignage du Père Benoît, de l'Abbaye de Saint Benoît sur Loire
    Une vidéo du diocèse de Versailles

    Toute ma vie je chanterai ton Nom, Seigneur ! - Témoignage de Soeur Hallel-Marie, bénédictine au monastère Notre Dame à Bouzy la Forêt - Diocèse d'Orléans

    Croix de Micy

    Croix de Micy sur les bords de Loire, proche du Carmel - Diocèse d'Orléans


    Vie consacrée dans le monde

    Ils appartiennent à Dieu seul. Ils sont livrés sans réserve à l'Esprit Saint : ils sont libres et souples.
    Différentes formes de vie consacrée dans le monde existent, dans la diversité des charismes et des personnes : laïcs consacrés rattachés ou non à un institut, vierges et veuves consacrées...

    Par leur présence, leur compétence, les laïcs consacrés peuvent rayonner dans leur lieu de travail, dans des domaines aussi divers que l'économie, la santé, l'éducation, la politique, les médias, la famille...

    Les membres des instituts séculiers répondent à un appel personnel et gratuit de Dieu.


    Ils s'engagent :

    • à la chasteté dans le célibat
    • à une vie de pauvreté qui veut être chemin de partage, invitation à offrir son temps, son amitié et sa compétence
    • à une vie d'obéissance qui rend atentif aux appels de l'Esprit à travers les événements de la vie ordinaire.

    Il y a en France une trentaine d'instituts séculiers divers, dans leur spiritualité et leur orientation.


    Consacrés par les trois voeux de pauvreté, chasteté et obéissance vécus selon le mode de vie de chacun dans le monde.

    consacrés

    La vocation de vierge consacrée

    Témoignage de Laurence Decugnière
    Une vidéo de KTO

    Consacrée dans le monde ?

    Témoignage de Soeur Gabrielle, missionnaire Identes
    Une vidéo du diocèse de Versailles


    Le mariage chrétien est-il une vocation ?

    "L'homme quittera son père et sa mère,
    il s'attachera à sa femme et tous les deux ne feront plus qu'un".
    (Gen 2,34)

    Le mariage est ce mystère de l'union d'un homme et d'une femme qui décident de s'engager " librement et sans contrainte ", pour la vie, avec le désir de fonder un foyer. Il s'enracine dans l'amour mutuel et pour nous, trouve sa force en Dieu.

    La vocation au mariage est la vocation naturelle de l'homme, elle répond au projet de Dieu sur l'homme et sur la femme qui sont à Son image et à Sa ressemblance.

    Le sacrement de mariage se fonde sur l'échange des consentements : se donner, mais aussi se recevoir l'un de l'autre, pour faire alliance et être signe de l'alliance du Christ avec son Eglise, alliance indissoluble.

    Dans la joie comme dans l'épreuve, dans l'enthousiasme comme dans la lassitude, dans l'engagement pris, notre fidélité est soutenue par la fidélité de Dieu, qui s'engage et ne reprend pas sa parole. Ainsi notre fidélité devient signe de la fidélité de Dieu, fidélité qui fait grandir l'amour tout au long de la vie.




    A travers le sacrement du mariage, être signe de l’alliance de Dieu, de sa fidélité, de son amour - Lire le témoignage d'Edith et Michel Bouilleau

    couples

    Plus...

    REJOINDRE DES CROYANTS PRES DE CHEZ MOI

    Une communauté paroissiale vit et se réunit régulièrement près de chez vous. Pour les rejoindre, prendre contact :

    Famille, couple, éducation, jeunes, solidarité, formation, prière, groupes de partage, écologie, rencontre avec des chrétiens d’autres onfessions, liturgie, vie professionnelle... Rejoignez un mouvement d’Eglise :

    Sacrements et démarches

    chercher-ma-vocation
    Chercher ma vocation
    Sacrements