Ascension

Le jour de l'Ascension - quarante jours après le dimanche de Pâques, jour de la Résurrection, et dix jours avant la Pentecôte - l’Église célèbre l'élévation du Christ : Jésus entre dans le ciel avec son corps.


Ce nombre de quarante jours provient du livre des Actes des Apôtres où Saint Luc écrit que Jésus "pendant quarante jours, était apparu aux apôtres et les avait entretenus du Royaume de Dieu" (Actes 1, 3)


Cet événement a une signification bien particulière : en montant aux Cieux, Jésus exprime ce que signifie sa résurrection d'entre les morts, à savoir entrer dans la gloire de Dieu. Tel est aussi notre avenir : entrer nous aussi dans cette gloire du Père qui nous est promise.


Source : croire.la-croix.com

Comprendre le sens de l’Ascension

du latin ascendere ; monter, s’élever

« L’Ascension du Seigneur », célèbre l’entrée du Christ dans la gloire de Dieu, c’est-à-dire la fin de sa présence visible sur terre ; elle préfigure notre vie dans l’Éternité. Son départ symbolise un nouveau mode de présence, à la fois tout intérieure, universelle et hors du temps, car le Christ reste présent dans les sacrements et tout particulièrement celui de l’Eucharistie. Croire que le Christ ressuscité est entré dans la gloire est un acte de foi.

Source : www.eglise.catholique.fr


Que fête-t-on à l'Ascension ?

Jésus rejoint son Père

« Vous allez recevoir une force, celle de l’Esprit Saint qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins (…) jusqu’aux extrémités de la terre » (Ac, 1, 8). Après ces paroles, ils le virent s’élever et disparaître à leurs yeux dans une nuée. Ainsi s’achève le temps des rencontres du Ressuscité avec ses disciples. Cependant, selon sa promesse, Il sera toujours avec eux, mais d’une présence intérieure : ils ne le verront plus de leurs yeux. Le Christ n’est plus visible, mais il n’abandonne pas ses disciples. Il leur promet la venue de l’Esprit à la Pentecôte.

Un nouveau mode de présence

Croire que le Christ ressuscité est entré dans la gloire est un acte de foi. L’Ascension est source de liberté : loin de s’imposer aux hommes, Jésus les laisse libres de croire, et donc d’aimer véritablement. Jésus ne cesse d’inviter les hommes à le suivre : dans la foi, ils doivent apprendre à lire les signes de sa présence et de son action, en particulier dans la célébration des sacrements, notamment l’Eucharistie, mais aussi dans sa Parole, son Peuple, ses ministres (évêques, prêtres, diacres)...

« Pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ? » (Ac 1, 11) s’entendent dire les apôtres : l’Ascension du Christ est aussi un appel à un plus grand engagement dans le monde pour porter la Bonne Nouvelle.

La signification des Cieux

L’Ascension de Jésus n’est pas un voyage dans l’espace, vers les astres les plus lointains, car les astres sont eux aussi faits d’éléments physiques comme la terre. Pour les croyants, monter aux cieux c’est rejoindre Dieu et vivre en son amour. Ici, nulle question de magie ou d’action spectaculaire. Jésus ne s’est pas éloigné des hommes mais maintenant, grâce à sa présence auprès du Père, il est proche de chacun, pour toujours.

Source : www.eglise.catholique.fr


Que signifie vraiment la fête de l'Ascension ?
Père Pierre Amar - Eglise catholique en Yvelines - 2min59




Ascension - Emission "Paraboles d'un curé de campagne" de KTOTV - 7min40

L'Ascension ouvre l'espace d'une espérance

Quel contraste entre cette lourde pierre, roulée sur le tombeau où il gît entravé de bandelettes dans les entrailles de la terre - dans "les enfers", dit le Credo -, et cet élan de liberté où il est emporté dans les nuées du ciel ! (…)

Abaissé jusqu'à la mort sur une croix, Dieu l'a élevé au-dessus de tout, dit l'hymne aux Philippiens. Cette "montée" est située au lieu même de l'abaissement, au mont des Oliviers où Jésus vécut les affres de la passion.(…)


L'Ascension ouvre l'espace d'une espérance.(…) Sa présence se joue dans le trivial de l'existence quotidienne, dans l'incertitude, la non-possession, l'attention à ce qui vient et advient. Il n'y a pas de jour ou d'heure à connaître pour son retour, car il est avec nous jusqu'à la fin. La vigilance est de chaque jour et de toute heure, c'est une attention à la vie de chacune et chacun, une manière de s'approcher de l'autre pour qu'il soit notre prochain..(…)

Jésus laisse son Esprit à ses disciples qui le voient s'élever. Ainsi, s'efforçant de vivre de l'Esprit comme lui en a vécu, l'Église sera son corps pour qu'au long des temps, dans sa faiblesse, sa fragilité et aussi dans la constance d'une conversion toujours recommencée, elle annonce en en vivant ce qu'elle a vu, entendu, touché du Verbe de Vie (1 Jean 1, 1).

Source : Extraits du texte du Père Jean-Marie Ploux, théologien
Lire l'intégralité du texte sur croire.la-croix.com


Plus sur l'Ascension sur
liturgie.catholique.fr et sur croire.la-croix.com


Commentaire de l’Évangile de l'Ascension selon Saint Marc (Mc 16, 15-20) par le Père Régnault

L’Ascension : L’Église est envoyée en mission pour pour suivre l’œuvre de Salut du Christ ressuscité

Célébrée quarante jours après Pâques, la fête de l’Ascension marque la fin des apparitions du Christ ressuscité...

L’évangile de Marc, que nous lisons cette année, nous dit que « Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu. » (Évangile selon saint Marc, 16,19) Quarante, nous le savons bien, est un nombre symbolique (pensons, par exemple, aux quarante jours que le Christ a passé dans le désert avant de commencer sa mission). Ici, cette durée marque le temps qui a été nécessaire aux apôtres pour accueillir la réalité de l’évènement dont ils étaient les témoins à savoir la Résurrection du Christ. D’ailleurs, les récits d’apparition que nous lisons, cette année, le deuxième et le troisième dimanche de Pâques (l’apparition aux apôtres puis à Thomas, la rencontre des disciples d’Emmaüs avec le Christ ressuscité) attestent que la Résurrection n’allait pas de soi et qu’il a fallu ce temps, sans doute, pour que les apôtres passent du doute à la foi et reconnaissent les signes de la présence du Christ ressuscité.

Et puis, ce même Évangile de Marc, nous rappelle qu’à l’Ascension a lieu l’envoi en mission des apôtres : « Jésus leur dit : « Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création. » (Évangile selon saint Marc 16,15) Désormais, il appartient aux disciples du Christ de proclamer l’Évangile à travers les âges et de poser les gestes qui attestent la victoire du Christ sur tout ce qui est l’expression du Mal. De fait, à partir de la Pentecôte que nous fêtons dix jours après l’Ascension, c’est bien cette mission que les apôtres, saisis par l’Esprit Saint qui leur est donné ce jour-là, vont avoir à cœur d’accomplir. Nous le comprenons, ce dont il s’agit est bel et bien de poursuivre l’œuvre de Salut du Christ dans l’histoire. D’ailleurs, c’est bien ce qu’attestent les signes qu’évoque saint Marc, notamment l’imposition des mains aux malades. Aujourd’hui, c’est bien encore par des gestes ou des paroles que les disciples du Christ signifient la libération intérieure ou le relèvement des personnes dans tout ce qui constitue leur humanité.

Enfin, l’Évangile de Marc nous rappelle que : « Quant à eux, ils s’en allèrent proclamer partout l’Évangile. Le Seigneur travaillait avec eux et confirmait la Parole par les signes qui l’accompagnaient. » (Évangile selon saint Marc 16,20). L’expression qu’utilise saint Marc : « Le Seigneur travaillait avec eux » montre que le Christ ressuscité est présent à son Église et que c’est lui qui, à travers les disciples, continue d’être à l’œuvre jusqu’au terme de l’histoire de l’humanité.

Père François Régnault
Source : ECDL n°22 - Avril 2018


ascension

L'Ascension expliquée aux enfants

Martine Bacher dessine et raconte l'histoire de l'Ascension (la montée de Jésus au ciel) et de la Pentecôte (l'histoire de la venue du St Esprit sur les disciples de Jésus).
Réalisation : Henri Bacher - 6min59

L'Ascension de Jésus - Bonne Nouvelle
www.theobule.org - 0min56

Dans le Loiret

Fêtes et temps liturgiques

ascension
1945
Jésus
ascension, temps liturgique, fete liturgique, foi, catholique, celebrer, prier, dieu, jesus, christ, messie, diocese, orleans
Fêtes et temps liturgiques