le diocèse en synodele diocèse en synode

Le temps de l'Avent

Le mot « Avent » ne veut pas dire avant Noël, il vient du latin « ADVENTUS » qui signifie « venue, arrivée ». On l’employait autrefois en latin pour désigner la venue de Jésus Christ parmi les hommes.

Aujourd’hui, il désigne le temps où l’on se prépare à célébrer la naissance de Jésus. L’Avent commence le 4ème dimanche avant le 25 Décembre et invite les chrétiens à découvrir ce que la venue de Jésus-Christ change dans leur vie pour mieux lui faire une place.

Alors que le soleil est de plus en plus bas sur l’horizon et que les jours sont de plus en plus courts, le chrétien ravive son attente du Seigneur. L’Avent est le temps du désir, de l’espérance.
C’est le temps liturgique recouvrant les quatre semaines précédant la fête de Noël.

Les premières semaines nous invitent à la vigilance, il faut se tenir prêts à la venue du Christ dont on ignore quand il viendra. A partir du 17 décembre, les lectures nous orientent vers la Nativité : après un temps de conversion, la liturgie nous tourne vers l’avenir et le salut en marche.

Traditions de l'Avent

Les traditions de l'Avent manifestent l'attente, voila pourquoi elles se déroulent par étapes.



Pourquoi fait-on une crèche ? - Le pourquoi du comment de KTOTV - 3min50


D'où vient la tradition du calendrier de l'Avent ? - Le pourquoi du comment de KTOTV - 4min14


Pourquoi fait-on une couronne de l'Avent ? - Le pourquoi du comment de KTOTV - 4min35

Crèche, une actualité pour chaque époque : une émission RCF

rcf

La crèche de Noël , c'est une histoire et une pédagogie explique Roseline Ruben au micro de JM Richard


Le temps de l'attente...

Une vidéo du Jour du Seigneur


L’Avent. L’attente d’un avènement, d’une naissance : la venue de Dieu lui-même dans notre monde ! Des mots tirés de la liturgie de l’Avent pour dire le sens de ce temps et nourrir notre prière.

Réveil : dès le 1er dimanche, saint Paul donne le ton : “L'heure est venue de sortir de votre sommeil. Car le Salut est près de nous… La nuit est bientôt finie, le jour est tout proche.” et saint Mathieu : “Veillez donc, tenez-vous prêts… pour le jour où le Fils de l’Homme viendra”.

Attente : une famille qui attend la naissance d’un enfant est dans une joyeuse espérance ! Nous aussi, attendons dans la joie. Le Seigneur, déjà venu, vient et revient.

Promesse : “Voici que le Seigneur viendra”… “il vient”… “Voici, je viens pour vous sauver…” Celui qui est attendu, c’est le Messie, l’Emmanuel ! Au terme de l’Avent se réalise la promesse qui nourrit notre espérance.

Lumière : le peuple d’Israël, comme nous-mêmes, connaît des périodes sombres, dramatiques. Les promesses tournent vers un avenir lumineux. Saint Mathieu emprunte aux prophètes Isaïe et Zacharie ces paroles : “Le peuple qui demeurait dans les ténèbres a vu une grande lumière ; sur ceux qui demeuraient dans la région sombre de la mort, une lumière s'est levée.” Cette lumière, c’est le Christ : “le Verbe fait chair” qui vient habiter notre monde.

Joie : nous sommes constamment invités à nous réjouir, à bénir et rendre grâce parce que Dieu s’incarne pour demeurer dans le coeur de chacun.

Préparation : nous sommes invités à préparer nos cœurs, à nous convertir pour accueillir celui qui vient. “Apprête nos cœurs, Dieu très bon, pour le jour où ton Fils viendra”.

Nous pourrions pendant ce temps de l'Avent, lire les textes des dimanches et jours de semaine, y compris les psaumes. Prendre quelques minutes pour les intérioriser et garder dans le coeur, au long de la journée, une parole qui nous touche. Vivre la joie de Noël : célébrer avec d’autres, partager un repas de fête, échanger des petits cadeaux témoignages d’amour…

Source : Catherine de la Giroday et Françoise Lesavre - Catho45 n°6


synode

Pendant l'Avent, entrons dans la démarche synodale de notre diocèse,
en particulier lors des messes du dimanche de l'Avent

synode

L’Avent est un temps pour se convertir et donc aussi de célébration du sacrement de réconciliation. Pour préparer nos cœurs à accueillir Celui qui vient, venons avec confiance demander le pardon de Dieu.

Retraites en ligne et parcours d'Avent

Pour avancer vers Noël en vivant plus profondément ce temps de l'Avent, des retraites en ligne ou des parcours d'Avent vous sont proposés, entre autres :


Jésus, Lumière des nations - Retraite avec les Dominicains - avent.retraitedanslaville.org
etraite avec les Carmes
Préparer Noël avec Saint Joseph - Retraite avec les Carmes - www.carmes-paris.org
affiche
Se rassembler dans l'attente du Sauveur - Retraite sur mavocation.org
news.croire.la-croix.com
Attendez la venue du Sauveur et ouvrez grand votre coeur ! - Parcours d'Avent avec news.croire.la-croix.com

Préparer Noël autrement, se préparer à vivre un Noël solidaire

Noël contre la faim

Noël contre la faim

Avec les prisonniers

Une vidéo du diocèse de Luçon

Espoir Irak

Espoir Irak

Parrainer un enfant

Parrainer un enfant

Se préparer à Noël avec des oeuvres d'art

Narthex célèbre l'approche de Noël avec un dossier spécial, pour vous accompagner durant toute cette période de l'Avent. Chaque jour, vous êtes invités à découvrir une œuvre en lien avec la période de Noël. Une occasion de préparer pas à pas la venue de l'Enfant Jésus tout en découvrant des chefs d’œuvre d'art sacré.

www.narthex.fr
www.narthex.fr
www.narthex.fr
www.narthex.fr

Et d'autres œuvres d'art.... à découvrir

Vivre l'Avent en famille

Se préparer à Noël en redécouvrant les santons de la crèche

Aleteia fait découvrir à vos enfants un santon de la crèche, leur donne des pistes pour préparer leur cœur à la venue de Jésus, et leur propose une prière du soir en lien avec « le santon de la semaine »

Santon
Santon
Santon
Santon

La Parole de Dieu : quatre évangiles pour quatre dimanches

Le temps de l'Avent est un temps privilégié pour se replonger dans la Parole de Dieu... avec les enfants aussi ! Le diocèse de Paris propose un court éclairage pour chaque dimanche

Parole de Dieu
Parole de Dieu
Parole de Dieu
Parole de Dieu

Et encore...


Un e-calendrier de l’Avent
Une proposition du diocèse de Paris

e-calendrier de l’Avent

Fabrique ta couronne de l’Avent !
Une proposition du diocèse de Paris

couronne de l’Avent

Fabriquer un ange en 3D
Une proposition du diocèse de Paris

ange en 3D

Des idées de livres pour vivre l’Avent avec des enfants : à découvrir sur fr.aleteia.org


Se préparer à Noël avec les communautés religieuses/consacrées du diocèse


Le temps de l'Avent est un temps pour nous préparer à Noël, nous préparer à accueillir l'Enfant Jésus... Osons prendre du temps pour prier, pour nous mettre en présence de Dieu


Pourquoi pas aller prier
avec une communauté religieuse/consacrée ?

Dans le Loiret

Eclairages Bibliques

La liturgie de l’Avent nous fait entendre les annonces directes de la venue du Messie à travers les trois figures que sont Isaïe, Jean Baptiste et Marie.

Isaïe parce qu’il est le chantre de l’espérance et de la joie messianique, Jean Baptiste parce qu’il désigne le Messie et Marieparce qu’elle est celle en qui le Messie prit chair en ce monde.

Figures bibliques

Les premières semaines de l’Avent, jusqu’au 16 décembre, sont centrées sur les oracles du prophète Isaïe. Ces lectures de l’Ancien Testament portent vive l’espérance d’un peuple qui a su attendre au long des siècles la réalisation des promesses de Dieu. Elles offrent donc une matière forte pour soutenir l’espérance chrétienne dans les premières semaines de l’Avent qui font essentiellement mémoire de l’attente de la venue du Christ en gloire. De fait, nous attendons « de voir se révéler notre Seigneur Jésus Christ » (1 Co 1, 7, 1er dimanche de l’Avent B), et chaque croyant a à maintenir sa foi et son espérance « jusqu’à ce qu’il vienne » de manière définitive.

À partir du Jeudi de la 2e semaine jusqu’au 16 décembre, Jean Baptiste fait son apparition dans les Évangiles quotidiens et nous découvrons son rôle dans l’histoire du salut.

La semaine préparatoire à Noël, du 17 au matin du 24 décembre, est centrée sur la lecture continue des annonces de la naissance du Christ qui se trouvent rapportées aux premiers chapitres des Évangiles de Matthieu et de Luc et où apparaît la dernière grande figure de l’Avent qu’est Marie. Le 4e dimanche de l’Avent s’arrête, lui aussi, sur la figure de Marie à travers l’Annonce à Joseph (année A), l’Annonce à Marie (année B) et la Visitation (année C).


Isaïe n’a pas fini de délivrer son message d’espérance que Jean Baptiste apparaît montrant du doigt l’objet de cette espérance. Jean Baptiste n’a pas fini d’inviter à la conversion que Marie est déjà présente dans la généalogie du Christ. La liturgie mêle sans heurts le passé, le présent et l’avenir, elle nourrit notre présent de l’annonce passée d’un avenir qui nous attire et s’épanouit dans la foi en une réalisation en train d’advenir.

Ce faisant elle interpelle notre foi et suscite notre espérance pour qu’à l’image des générations passées, nous attendions « sans faiblir la venue » du Christ qui ne manque pas d’accomplir les promesses de Dieu.

L’Avent ne ressasse pas une belle histoire ancienne, il nous introduit dans le grand mouvement du désir dont l’accomplissement définitif passe par notre oui à sa réalisation actuelle en nous. La liturgie de l’Avent nous entraine, à la suite d’Isaïe, Jean Baptiste et Marie, à maintenir dans le monde l’espérance du salut.

Source : www.liturgiecatholique.fr


Jean Baptiste, l’humble précurseur du Christ

Jean Baptiste

La figure de Jean le Baptiste est particulièrement présente dans les lectures du temps liturgique de l’Avent. Il est « celui qui se tient sur le seuil du Royaume qui vient, celui qui montre le Messie et puis s’efface devant Lui », (F. Jean-Philippe Revel). « Jean Baptiste est d’abord l’homme de l’attente, l’homme du désir. Toute la mission de Jean Baptiste est marquée par cette flamme .»


Le désert où il se retire symbolise très fortement cette attente. N’est-ce pas du désert que le prophète Osée parle comme du lieu des fiançailles de Dieu avec son peuple (Osée 2, 16) ? C’est de là que Jean Baptiste lance son cri, pour annoncer « l’Époux », celui autour duquel est centrée toute sa prédication. Ainsi, cette attente, n’est pas « une attente passive » mais « préparation diligente du chemin du Seigneur », qui nous invite à en faire de même.


« Nous aussi, nous devons d’abord attendre ce Jésus qui est déjà venu mais qui ne cesse de venir (…). Et non seulement attendre Jésus, mais préparer son chemin, ouvrir des routes pour Lui, aider nos frères à préparer leur cœur. » Être les témoins du Christ, le montrer, dire sa miséricorde, telle est la mission du chrétien : « Il faut que Lui grandisse et que moi je diminue et que je disparaisse » (Jean 3, 30).

Source : croire.la-croix.com

Pour aller plus loin...

Des livres pour l’Avent et Noël

Spiritualité

  • Cantalamessa, Raniero – Joie de Dieu sur notre terre – ed. Bayard – 1987
  • Châtaigner, Bernard – Vivre l’Avent, Noël et l’Epiphanie – ed. Atelier – 1999
  • Daniel Ange – Le cri de la nuit, l’entends-tu ? – ed. Fayard – 1993
  • Grün, Anselm, Petite méditations sur les fêtes de Noël – ed. Albin Michel – 1999
  • Hala o.s.b., Patrick La spiritualité de l’Avent – ed. Solesmes – 2004

Parole de Dieu, parole des hommes

  • Brown p.s.s., Raymond Edward, Lire les évangiles au temps de l’Avent de Noël – Cerf 2008
  • Cothenet, Edouard – Découvrir les apocryphes chrétiens – ed. DDB – 2009
  • Cuvillier, Elian – Naissance et enfance d’un Dieu – Ed. Bayard - 2005
  • Laurentin, René – Les évangiles de Noël – ed. Cerf – 1985
  • Laurentin, René – Les évangiles de l’enfance du Christ – ed. Desclée – 1982
  • Rico, Christophe – La mère de l’Enfant-Roi Isaïe 7,14 – ed. Cerf - 2013
  • Winling, Raymond – Noël et le mystère de l’incarnation – ed. Cerf – 2010

Pères de l’Eglise

  • Athanase – Sur l’incarnation du Verbe – ed. Cerf- 2000
  • Bernard de Clairvaux – Sermons pour l’Avent et Vigile de Noël – ed. Cerf – 2004

Livres disponibles à la Bibliothèque diocésaine


Plus sur l'Avent sur
liturgie.catholique.fr

Fêtes et temps liturgiques

avent
524
avent