le diocèse en synodele diocèse en synode

Vendredi Saint

Trahi par son disciple Judas, le Christ est arrêté. Il est accusé de semer le désordre par ses enseignements et surtout d’usurper le titre de Messie, c’est-à-dire de Fils de Dieu envoyé pour sauver les hommes. Interrogé par Ponce Pilate (gouverneur romain de la région), flagellé par les soldats, Il est condamné à être cloué sur une croix – supplice alors réservé aux criminels.

Chargé de la croix, le Christ gravit la colline du Golgotha (littéralement « Mont du crâne », autrement appelé « Calvaire ») et tombe plusieurs fois d’épuisement. Crucifié, Il expire au bout de quelques heures. Descendu de la croix par ses proches, Il est enveloppé dans un linge blanc (le « linceul ») et mis au tombeau.


Les chrétiens sont appelés au jeûne (qui consiste à se priver de nourriture suivant l’âge et les forces du fidèle), démarche de pénitence et de conversion, expression de l’attente du Christ.

L’office du Vendredi saint, appelé « célébration de la Passion du Seigneur », est centré sur la proclamation du récit de la Passion. Il est proposé aux fidèles un Chemin de croix qui suit les étapes de la Passion du Christ.

Source : eglise.catholique.fr

 
 

Vivre le Vendredi Saint chez soi

Proposition de liturgie domestique


Le service de Pastorale Liturgique et Sacramentelle du Diocèse d'Orléans vous propose des ressources et une proposition de trame pour vivre le Jeudi Saint chez vous à la maison.


-> Télécharger le livret

N'hésitez pas à l'imprimer et le déposer dans la boîte aux lettres de vos voisins, notamment les plus âgés !


Écoutez le refrain de la Prière Universelle

Prions ensemble le chemin de croix à travers le Diocèse d'Orléans

Office de la Passion

La liturgie du Vendredi Saint propose aux chrétiens la Passion de Jésus-Christ selon saint Jean. Tout son évangile progresse vers ce sommet. C'est pour cette heure que Jésus est venu. Cette fois son heure est arrivée. L'heure de passer de ce monde à son Père. Tout va s'accomplir.

Ce qui peut provoquer notre adhésion en regardant la croix de Jésus, c'est que nous reconnaissons que le chemin qu'il a pris est celui d'un amour vrai parce que fidèle. Il nous a aimés jusqu'au bout.

Ce n'est pas la souffrance du Christ qui nous a sauvés, c'est l'amour dont la croix a été le signe. " Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux que l'on aime. " Vénérant la croix du Christ, nous adorons son amour. Nous l'affirmons avec justesse au cœur de l'une des prières eucharistiques, au moment même où nous célébrons sa mort et sa résurrection, lorsque le célébrant dit : " en faisant mémoire de sa passion qui nous sauve ". Cette passion n'est pas simplement l'instant même de la crucifixion, mais c'est toute sa vie passionnée d'amour. L'heure du Christ, dans l'évangile de Jean, récapitule et accomplit toute sa mission d'envoyé du Père. Sur la croix, Jésus remet son Souffle à la Terre et de son côté transpercé surgissent l'eau et le sang qui vont nourrir l'Église. Ne craignons pas en ce jour de regarder nos croix. Celles que nous portons sur nous, celles qui sont sur nos murs ou à la croisée des routes et plus encore celles que nous portons en nos cœurs. C'est dans la lumière de cette croix du Christ que nous trouverons des chemins d'espérance.

En ce Vendredi Saint, au pied de la croix de Jésus, nous nous recueillons dans le silence. Nous rejoignons tous les innocents qui meurent à travers le monde. Ils sont peut-être tout près de chez nous. Nous n'avons rien à dire. À être là, simplement, dans la prière. Le Christ n'est pas venu expliquer la souffrance. Il est venu lui donner sens en la prenant sur lui toute entière. Si seulement cela pouvait faire jaillir de nos cœurs et de nos mains un immense torrent de tendresse ! Dieu sait que notre monde en a bien besoin.

Source : croire.la-croix.com


Une vidéo du diocèse de Quimper - 2min47

Le Quèsaco poursuit sa montée vers Pâques avec le mot « Passion ». [...]La Passion, c´est avant tout un épisode majeur du Nouveau Testament, et vous allez tout savoir sur son sens spirituel grâce au Père Klasen.

Émission Quesaco de KTO - 4min11


Retrouver les lectures de la Célébration de la Passion du Seigneur
sur www.aelf.org

Chemin de croix

Le Chemin de croix rappelle celui parcouru par Jésus portant sa croix dans les heures qui ont précédé sa mort. À proprement parler, le chemin de croix n'est pas dans l’Évangile. C'est davantage un trésor issu de la tradition populaire.

Dans chaque église, un ensemble de quatorze tableaux est appelé "chemin de croix". Le chemin de croix est une pratique ancienne dans les églises, il n'est pas réservé au carême, même si ce temps est sans aucun doute privilégié pour cette proposition liturgique.

Chaque année, pendant la Semaine sainte, en s’arrêtant devant chacun d’eux, les chrétiens se remémorent les derniers moments de la vie de Jésus.

Source : croire.la-croix.com

Qu'est-ce qu'un chemin de croix ?
Source : croire.la-croix.com

En quoi la crucifixion peut-elle nous interpeller ?
Deux minutes à la foi, une vidéo du diocèse de Paris


Semaine Sainte

croix
procession des rameaux
lavement des pieds
prêtre portant la croix
icone de la mise au tombeau

Dans le Loiret

Fêtes et temps liturgiques

vendredi-saint
8059
Jésus,carême,semaine sainte
semaine sainte, vendredi saint, passion, chemin de croix, mort du christ, temps liturgique, fete liturgique, foi, catholique, celebrer, prier, dieu, jesus, christ, messie, diocese, orleans
Fêtes et temps liturgiques