le diocèse en synode le diocèse en synode

Le Seigneur est mon berger - Psaume 22

Le Seigneur est mon berger :
Je ne manque de rien.
Sur des prés d'herbe fraîche,
Il me fait reposer.

Il me mène vers les eaux tranquilles
Et me fait revivre ;
Il me conduit par le juste chemin
Pour l'honneur de son nom.

Si je traverse les ravins de la mort,
Je ne crains aucun mal,
Car tu es avec moi :
Ton bâton me guide et me rassure.

Tu prépares la table pour moi
Devant mes ennemis ;
Tu répands le parfum sur ma tête,
Ma coupe est débordante.

Grâce et bonheur m'accompagnent
Tous les jours de ma vie ;
J'habiterai la maison du Seigneur
Pour la durée de mes jours.

Voici un psaume que nous chantons assez allègrement avec en tête les vertes prairies de nos régions. François d’Assise était dans des dispositions tout autres lorsque, décidé à proposer l’Évangile au Sultan, il traversa l’Égypte en pleine guerre, répétant : "Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi".

Au-delà d’une expression qui peut être déroutante pour nous au XXIe siècle, les psaumes sont un mode de prière très ancien, habituel et traditionnel dans l’Église.

Ce psaume 22 parle de la vie et affirme haut et fort l’amour de Dieu pour son peuple. Il met en scène deux personnes : le Seigneur (c’est le berger qui aime chaque élément de son troupeau - toute sa richesse-), et celui qui s’adresse au Seigneur, "le priant", (auquel chacun de nous peut s’identifier…) ; il reconnaît que le berger prend bien soin de lui, veillant à ce qu’il ne manque de rien, ni d’herbage, ni d’eau fraîche - même sur ces étendues semi-désertiques où vivait le croyant auteur du psaume - prend en compte ses besoins de repos et de ressourcement, le guide et le rassure.

Puisque le Seigneur est si prévenant, il est naturel de s’adresser à lui directement à la seconde personne quand survient la peur. Le "priant" affirme alors de tout son cœur que même dans les moments très difficiles, même "si je marche dans un ravin d’ombre et de mort", "je ne crains aucun mal car tu es avec moi".

C’est un constat et peut-être aussi un appel confiant.Un peu plus loin voilà que le Seigneur assume un autre rôle : "hôte" accueillant, il reçoit magnifiquement, avec prodigalité et cette magnificence frappe assez pour que le "priant" lui dise directement son ravissement : "Tu parfumes d’huile ma tête, ma coupe est enivrante". Conscient de tant d’attentions, il se sent en sécurité et ressent tellement que "bonheur et fidélité me poursuivent tous les jours de ma vie" qu’il n’a plus qu’un seul désir : revenir dans la maison du Seigneur.

Voilà à quoi nous invite ce psaume : à reconnaître qui est le Seigneur, à nous émerveiller de tout ce qu’il fait pour nous, à en rendre grâce et à revenir à lui avec confiance.

Et nous, baptisés, sommes confortés dans cette certitude que "bonheur et fidélité" nous accompagnent puisque "notre" pasteur nous l’a confirmé : "je suis avec vous pour toujours, jusqu’à la fin du monde".

Odile de Saint-Martin
Source : Catho 45 n°9

Et aussi

Autres prières

Vivre au quotidien

Jésus,bible,foi
Prières
psaume 22, bon berger, bon pasteur, prier, priere, psaume, foi, catholique, dieu, louange, action de grace, appel a dieu, supplication, jesus, diocese, orleans