le diocèse en synode le diocèse en synode

Hommage aux cinquante musulmans tués en Nouvelle Zélande, le 25 mars 2019

Suite à l’attentat perpétué à Christchurch en Nouvelle Zélande, à l’initiative de Mustapha Ettaouzani, une assemblée d’Orléanais, composée de chrétiens, de musulmans, de juifs et d’athées, s’est tenue à la salle Fernand Pellicer le lundi 25 mars 2019.


Face à l’horreur de cet attentat, Mustapha EZttaouzani a rappelé la nécessité pour tous de se rencontrer, de dialoguer et d’éviter que les extrêmes de tous bords puissent engendrer la violence.

Au nom de la communauté musulmane orléanaise Monsieur Ali Ed Bali a rappelé que « le message des Français de confession musulmane doit porter en lui la marque de l’unité, de la paix et de l’amour. »

Le père Panis a affirmé que tout attentat était un assassinat et que nous avons tous reçu de Moïse le commandement : « Tu ne tueras pas ». Les trois religions monothéistes délivrent des messages de paix.

Monsieur Olivier Carré, maire d’Orléans, a rappelé l’importance de la laïcité française, protectrice du respect de toute croyance et toute conviction qu’elle soit religieuse ou athée. Cette laïcité s’enracine dans la distinction fondatrice entre le pouvoir politique et les religions. Chaque citoyen est ainsi libre de croire ou de ne pas croire et de pratiquer dans un cadre respectueux des personnes.

Monseigneur Blaquart s’est réjoui de nous voir aussi nombreux ce soir. Il nous a interpellé sur la nécessité de comprendre les raisons de ce déferlement de haine, notamment sur les réseaux sociaux, ce qui peut conduire à des actes de folie meurtrière. Notre responsabilité de croyants et de citoyens est d’agir en amont par des rencontres de dialogue.

Le rabbin a souligné la fraternité qui existe entre juifs et musulmans d’origine sémite et plus largement entre tous les hommes nés d’un même père. Il a exprimé sa conviction profonde de la nécessité du dialogue entre tous, non seulement dans ces grands rassemblements, mais plus encore dans des groupes plus petits afin que se nouent des liens d’amitié.

Des échanges nombreux avec la salle abordèrent les thèmes de la citoyenneté, de l’importance des lois contre le racisme, contre les discriminations. Il fut souligné que la loi n’est pas la seule solution, mais que chacun est acteur du respect des autres et du Vivre ensemble.

L’imam de la mosquée Annour et le rabbin de la synagogue ont conclu cette soirée en insistant sur l’importance spirituelle du dialogue. Nous sommes tous frères en humanité. Les religions doivent être des occasions de rencontres afin de découvrir les richesses de l’autre dans sa conviction ou sa croyance intime.

Le 2 avril 2019


06 / 04 / 2019

JLIB_HTML_CLOAKING

Et aussi sur ce thème

Aller plus loin

Témoignages

Il n'y a pas de témoignage en lien avec ce thème

REJOINDRE DES CROYANTS PRES DE CHEZ MOI

Une communauté paroissiale vit et se réunit régulièrement près de chez vous. Pour les rejoindre, prendre contact :

Famille, couple, éducation, jeunes, solidarité, formation, prière, groupes de partage, écologie, rencontre avec des chrétiens d’autres onfessions, liturgie, vie professionnelle... Rejoignez un mouvement d’Eglise :

Activités

Il n'y a pas d'activité en lien avec ce thème

Formation

Parce que Dieu est vie, notre foi est appelée à être vivante, elle doit être nourrie pour croître et se donner. Prier, entretenir et développer l’intelligence de notre foi, réfléchir en nous-même et avec d’autres, confronter nos idées et débattre... la formation est importante !

Plusieurs propositions sur le diocèse :

Super Utilisateur
dialogue inter-religieux
non
dialogue inter-religieux
non
Dialogue interreligieux Loiret
Non
texte
6621
Actualités
non
mulsulmans, islam, attentat, terrorisme, nouvelle zelande, chretiens, hommage, laicite, dialogue inetrreligieux, actualite, eglise, catholique, diocese, orleans, dieu, foi, jesus, loiret