le diocèse en synodele diocèse en synode

Journées de la création 2020 dans le Loiret

En 2020, pour fêter les 5 ans de la lettre du pape François « Laudato si » sur la « sauvegarde de notre maison commune », les chrétiens du Loiret ont réalisé trois « journées de la création », d’est en ouest du département, au « Pont de Pierre » (Sainte Geneviève des Bois), à Orléans et à Mézières lez Cléry.

Les « journées de la création » sont un temps fort pour approfondir la foi qui appelle tous les chrétiens à entendre le cri de la planète, dont la souffrance frappe l’humanité tout entière et en premier lieu les plus démunis. Depuis 2008, ces journées ont lieu chaque année dans un lieu différent du Loiret, portées par des communautés ou des petits groupes de chrétiens et aidées par l’équipe de bénévoles « Chrétiens et écologie dans le Loiret » avec l’aide des protestants en particulier cette année.

« Laudato Si », «Loué sois tu », ce sont les mots de Saint François d’Assise que le pape a voulu prononcer au début de sa lettre, une lettre qui a fait l’effet d’un avertissement solennel, juste au moment où les chefs d’État du monde se réunissaient à Paris en 2015 au chevet de la planète, lors de la « Cop21 ».

Les trois journées avaient en commun un temps de méditation et d’échanges autour des réponses apportées par Elena Lasida (en vidéo) aux questions qui lui avaient été posées précédemment par l’équipe d’organisation. Elena Lasida est une économiste qui participe, à la conférence des évêques de France, à la mission « Église Verte », mission d’information et de stimulation auprès des diocèses de France . Actuellement, « Église Verte » implique près de 500 initiatives de communautés chrétiennes vers un souci accru de la planète, (dont 3 dans le Loiret. Ce projet « Église Verte » associe les églises catholique, protestantes et orthodoxes.


A Orléans
, le 3 octobre, la matinée a réuni une quinzaine de personnes pour une découverte nature de la ville d’Orléans. Elle a commencé par l’exposition au Temple consacrée à l’écologie (exposition ouverte tous les samedis de 15h à 18h jusqu’en décembre) et s’est poursuivie dans la ville et le long du parcours urbain de la Loire pour découvrir les arbres, les oiseaux, les castors,… avec les explications éclairées de deux intervenants spécialisés en nature et en patrimoine. Nous avons pu, en bord de Loire, observer l'importance et la rapidité du changement climatique sur la faune et la flore.


personnes se promenant dur les bords de loire et personnes à une exposition

Puis l’après-midi, un débat a réuni une vingtaine de personnes. En petits ateliers, les participants ont cherché à répondre par eux-mêmes aux questions posées à Elena lasida avant de visualiser ses réponses et de reprendre ensuite le tout pour un débat commun final et un temps de prière.


Au Pont de Pierre, le même jour mais en soirée, un débat a aussi réuni une dizaine de personnes autour des mêmes questions

A Mézières-lez-Cléry, village aux confins de la Sologne, la journée de la création a réuni, le 10 octobre, quelques 25 personnes. Elle s’est axée, en plus du temps des réponses d’Elena Lasida, sur plusieurs moments intenses :

  • La découverte, en forêt, de la manière dont le dérèglement climatique fait mourir prématurément les arbres et comment des forestiers cherchent à recréer une forêt capable de résister
  • Un agriculteur a présenté son champ de «Miscanthus », plante qui produit pendant 10 ans, sans engrais ni pesticides, chaque année, une énergie considérable (de 5 à 10 tonnes d’équivalent fuel à l’hectare)
  • Une élue nous a montré, tout près de là, la ferme photovoltaïque qu’elle a réussi à faire installer dans sa commune sur le site déshérité d’une ancienne carrière, et qui, depuis mars dernier, alimente 150 familles locales en énergie électrique produite par le soleil.
  • Enfin, autour d’un bon feu de bois dans une clairière non loin des maisons, nous avons réfléchi à la manière de susciter localement des initiatives de type « Eglise Verte », et comment nous impliquer comme chrétiens dans des projets environnementaux qui concernent évidemment la société toute entière, sans omettre de témoigner aux générations futures de la foi qui nous anime…. la journée s’est enfin conclue par un temps de prière paisible…

journée de la création

Chrétiens et écologie dans le Loiret

31 / 10 / 2020

JLIB_HTML_CLOAKING

Bientôt

Il n'y a pas de date d'agenda en lien

Newsletter

Recevez les nouvelles de la vie du diocèse :

Je m'abonne

Actualités

Aller plus loin

vignette

Peut-on être catho et écolo ?

Se former

Parce que Dieu est vie, notre foi est appelée à être vivante, elle doit être nourrie pour croître et se donner. Prier, entretenir et développer l’intelligence de notre foi, réfléchir en nous-même et avec d’autres, confronter nos idées et débattre... la formation est importante !

Super Utilisateur
écologie
écologie
non
Chrétiens et écologie dans le Loiret
Non
texte
8625
Actualités
non
creation, ecologie, chretiens et ecologie, eglise verte, actualite, eglise, catholique, diocese, orleans, dieu, foi, jesus, loiret
oui
Sauvegarde de la création