Nous avons été fondées à Paris en 1839 par Sainte Marie-Eugénie MILLERET ; notre forme de vie donne place à la prière personnelle et liturgique, à l’adoration, à la vie ensemble entre sœurs et à la mission d’éducation.

Aujourd’hui, nous sommes environ 1100 religieuses réparties dans 33 pays : Afrique, Amériques, Asie et Europe. En France, nous vivons en 12 communautés.

Sainte Marie-Eugénie se laissait illuminer par le Christ pour vivre l’Evangile au quotidien, ainsi nous a-t-elle transmis son goût spirituel pour la venue du Règne de Dieu dans le monde, sa passion pour la vie de l’Eglise. L’éducation étant le levier pour former des femmes et des hommes de foi et d’action : formation à l’intelligence de notre temps et de sa culture, ouverture à la solidarité, à la justice et à la paix.Les soeurs de la communauté

Dans la ville d'Orléans

  •  une communauté de religieuses de l’Assomption vit dans le quartier de l'Argonne.
  •  un établissement scolaire (Collège et Primaire) –  20 rue Saint Marc  – s’attache en lien avec Assomption-France à donner des convictions auprès de 800 jeunes. Avec le souci d’une ouverture aciux autres religions et aux enfants en difficulté (CLISS et ULIS).

Une passion partagée avec des laïcs

ASSOMPTION ENSEMBLE : c’est une intuition forte que celle de faire « assomption ensemble » et nous avons l’audace de dire que c’est une chance pour l’Eglise ; depuis 1994 des laïcs participent aux chapitres généraux ; leurs modes d’engagement sont variables selon les pays mais l’on retrouve toujours le désir de former un groupe, de prier et d’approfondir la spiritualité, de vivre un service apostolique.

Un « chemin de vie » a été établi, un signe discret d’appartenance choisi, un engagement d’un an ou deux renouvelable… mais aussi un animateur de communauté, un représentant par province, une équipe par continent.

AMA : des jeunes s’engagent au service d’un projet Assomption dans l’une de nos communautés à travers le monde.

ASSOMPTION FRANCE : depuis 1995 la Tutelle de nos 15 établissements scolaires est animée par un partenariat religieuses-laïcs pour œuvrer auprès des jeunes et de leurs familles au service d’une même mission : l’extension du Règne du Christ. Un groupe dit CNL (conseil national des lycéens) rassemble pour des activités communes des délégués lycéens de tous les établissements ; il existe une autre structure pour les collégiens.

Les cinq familles de l'Assomption

Dès sa fondation en 1839, Sainte Marie-Eugénie a fait la connaissance du Père d’Alzon : début d’une admirable amitié. Elle s’est intéressée de près à son projet d’une congrégation d’hommes. Et en 1845, c’est la fondation des Religieux Augustins de l’Assomption.

En 1865 naissent les Oblates de l’Assomption puis les Petites Sœurs de l’Assomption ; enfin en 1896 se forme la cinquième famille avec les Orantes de l’Assomption.

C’est un même esprit qui fait que nous nous reconnaissons membres d’une grande famille à la spiritualité christocentrique, faisant de Jésus Eucharistie le fondement de la vie fraternelle, avec une action apostolique enracinée dans la contemplation  et l’attachement à l’Eglise ; sans oublier un amour de la Vierge Marie privilégié en son mystère de l’Assomption.

communautés religieuses,vie consacrée
638
Communautés religieuses
vie religieuse, communaute religieuse, vie consacree, consacre a dieu, vie apostolique, vie contemplative, couvent, monastere, prier, office liturgique, loiret, diocese, orleans, catholique, eglise, foi, dieu, jesus christ, donner ma vie a jesus