Histoire

En 1535 Angèle MERICI fonde la Compagnie de Sainte Ursule à Brescia (Italie du Nord) et invente une nouvelle forme de vie consacrée en plein monde, avec un gouvernement de femmes. A Milan, Charles Borromée leur demande d’enseigner.

Au début du XVIIème siècle en France la Compagnie devient Ordre religieux cloîtré.

En 1639 Marie de l’Incarnation Guyart, Ursuline à Tours, part pour la Nouvelle France (Canada) comme missionnaire.

Angèle MERICI En 1900, à l’appel du Pape, est fondée l’Union Romaine de l’Ordre de sainte Ursule, une des branches de la famille méricienne, qui compte en 2011 1978 sœurs dont 135 en formation, sur tous les continents.

Charisme - Spiritualité

« Institut religieux international où contemplation et apostolat se compénètrent et se vivifient réciproquement, la vie en communauté est essentielle à la vocation ursuline.… La vocation missionnaire est dans la tradition de l’Institut » Règle de vie

Nées de l’intention créatrice d’Angèle Merici, les Ursulines veulent saisir les appels de l’Esprit-Saint et attester auprès des hommes « la nouveauté de Jésus-Christ ».

« Consacrées à Dieu, dans l’Eglise et par l’Eglise », engagées à la suite du Christ par les Vœux de Chasteté, Pauvreté et Obéissance, elles désirent rendre particulièrement présent le mystère du Christ-Epoux et le manifester à travers leur manière de vivre :

Dans la prière personnelle et communautaire où la dimension liturgique tient une place importante, spécialement autour de l’Eucharistie, lieu privilégié de la communion fraternelle, les Ursulines participent à la mission d’évangélisation de l’Eglise par leur engagement dans l’Education sous des formes variées : écoles, foyers, maisons d’accueil, catéchèse, mouvements, éducation de base… avec une attention spéciale à chaque personne, jeune ou adulte dans le souci de faire advenir et d’accompagner la vie.

Les Chapitres généraux de 2001 et 2007 ont appelé à intensifier dans toutes les communautés et tous les lieux d’engagement apostolique le souci d’être artisans de justice et de paix, à oser aller « hors de nos frontières » pour s’ouvrir davantage au don que constitue la dimension internationale de l’Institut dans une collaboration entre toutes les Régions du monde où se trouvent nos communautés.


Présence dans le diocèse

Présentes à Beaugency depuis 1629 les Ursulines ont partagé l’histoire de cette petite ville : leur grand couvent a accueilli aussi bien des jeunes que des adultes, qu’ils soient civils, prisonniers de guerre, malades… et servi momentanément de refuge à la paroisse durant la guerre de 1940-1945.

Dans ses murs se sont formées des générations d’Ursulines venues de plusieurs coins du monde : c’est dire l’attachement qu’elles portent à ce lieu !

Aujourd’hui, notre mission est d’accueillir ceux et celles qui désirent s’arrêter pour un moment de réflexion et de prière, tout en profitant du beau cadre que nous offrent la Loire et ses alentours.

Chacune, dans la communauté, au nombre de 9 actuellement, contribue, avec le charisme qui est le sien, au dynamisme de notre vie fraternelle et à l’accueil de ceux qui passent. Diverses missions nous sont aussi confiées et c’est ensemble que nous les vivons : annonce de la Parole en lien avec le diocèse, animation de la Maison de la Parole où se retrouvent plusieurs groupes du diocèse et de la région apostolique, rencontre des enfants et des adultes de l’école Notre Dame dont la congrégation a la responsabilité morale, apostolat auprès de jeunes en difficulté, visites à des personnes isolées…

Maison de la Parole

communautés religieuses,vie consacrée
639
Communautés religieuses
vie religieuse, communaute religieuse, vie consacree, consacre a dieu, vie apostolique, vie contemplative, couvent, monastere, prier, office liturgique, loiret, diocese, orleans, catholique, eglise, foi, dieu, jesus christ, donner ma vie a jesus