Les jeunes chrétiens dans le Loiret

Dans un contexte en forte évolution, on observe que les comportements des jeunes évoluent eux aussi très vite

Les jeunes Loirétains

Si bien souvent, le Loiret apparaît dans la "moyenne française", les quelques données disponibles pour les jeunes loirétains révèlent une situation de moindre scolarisation, de plus grande précarité avec un rôle important de la solidarité parentale.

Des jeunes Loirétains moins scolarisés et moins nombreux dans les études moins longues.

Les jeunes de 15 à 24 ans sont relativement moins nombreux dans le Loiret qu’en France. Cette différence s’accompagne d’ailleurs d’un moindre taux de scolarisation dans le Loiret et s’explique par le fait que les jeunes étudient souvent en dehors du département.

La proximité de l’Île-de-France et l’attractivité de ses centres d’études y sont pour beaucoup.

Si l’on compare à la moyenne française, les jeunes Loirétains sont proportionnellement plus nombreux à poursuivre des études moins longues, en apprentissage ou orientées vers la professionnalisation. Leur présence avant 25 ans sur le marché du travail est également plus forte.


Les jeunes chrétiens dans le Loiret

De nombreux jeunes en situation de précarité

Le taux de chômage des jeunes loirétains est supérieur à la moyenne nationale. Cela se traduit par une augmentation importante du nombre de jeunes ménages en situation difficile. Les aides des parents représentent un apport essentiel pour les 18-24 ans, indépendamment de leur état (étudiants, salariés ou chômeurs).

Plus de la moitié des jeunes garçons de 20 à 24 ans vivent chez leurs parents alors que cette proportion tombe à un tiers pour les filles.

Comme ailleurs en France, on se marie moins et plus tard (en moyenne après 30 ans) qu’auparavant dans le Loiret. Les jeunes couples qui cohabitent le font le plus souvent en concubinage ou en Pacs

L’engagement bénévole évolue

Par ailleurs, l’engagement bénévole des 18-30 ans ne cesse de progresser depuis plusieurs années ; actuellement plus d’un tiers d’entre eux donne bénévolement et ponctuellement du temps à une association ou autre organisation. Les thèmes qui les mobilisent le plus sont l’environnement et la paix dans le monde. Et cela ne touche pas seulement les jeunes urbains, bien au contraire.

Il faut noter que cet ou ces engagements sont le plus souvent ponctuels et "contractuels", marqués par le désir d’épanouissement personnel ou d’acquisition de compétences alors que les générations précédentes s’engageaient de façon plus longue et militante.

L’observatoire diocésain
Source : Catho 45 n°13 - sept/oct/nov 2018

Les jeunes et l’Église

Aujourd’hui, plus que par le passé, les jeunes de 16 à 25 ans se sentent davantage concernés par des sujets tels que l’écologie, le réchauffement climatique ou encore l’insécurité.

Les jeunes chrétiens dans le Loiret

Pour certains, l’avenir est perçu comme imprévisible. S’agissant de la révolution numérique, qui s’étend désormais à tous les domaines de la vie quotidienne, elle modifie fortement leurs habitudes. Elle induit chez eux une forte culture des écrans, une grande facilité à s’informer sur tous les sujets et une habitude à communiquer par des échanges en réseau.

Ils ont conscience d’être les acteurs du présent et de l’avenir et possèdent un fort désir de vivre leur vie, tout en étant en "quête de sens".

Dans le contexte paroissial, certains jeunes ne trouvent pas toujours la réponse à leurs questions. Ils veulent être écoutés, d’où l’importance de leur parler un langage qu’ils comprennent. Toutefois on discerne chez eux des signes d’une réelle espérance.

On constate en effet une forte augmentation de leur présence dans le scoutisme, les grands rassemblements (pélerinages ou JMJ). Pour la plupart ils sont en recherche d’une Église accueillante et joyeuse. Pour eux le pape François représente un guide exceptionnel.

Source : Catho 45 n°13 - sept/oct/nov 2018


Que propose l’Église diocésaine aux jeunes ?

La pastorale des jeunes fait partie du pôle annonce de la foi (PAF) (Contact : poleannoncedelafoi[a]gmail.com), elle est en lien avec tous ceux qui accompagnent les jeunes pour grandir dans leur vie quotidienne et dans la découverte de l’Évangile : groupes paroissiaux, d’action catholique, de mouvements scouts, d’aumônerie de l’enseignement public et privé, Mouvement eucharistique des jeunes (MEJ), pastorale des étudiants, service civique...

Cette même pastorale propose des temps de spiritualité, de rencontres avec Dieu et d’autres jeunes.

Source : Catho 45 n°13 - sept/oct/nov 2018


Les jeunes chrétiens dans le Loiret
non
jeunes et foi,société
jeunes et foi,société
6505
Pour aller plus loin
Regards sur le Loiret
jeunes, jeunes chretiens, diocese, orleans, catholique, eglise, loiret, foi, dieu, jesus christ