Les Evangiles

Après la résurrection de Jésus, les premières communautés chrétiennes apparaissent en Palestine, puis autour de la Méditerranée. La tradition orale va transmettre l’enseignement du Christ. Mais, avec la disparition des premiers témoins et le début des persécutions, l’idée s’impose d’une trace écrite de la Bonne Nouvelle.


Chaque Évangile a son style et son histoire. Matthieu est ce collecteur d’impôts que Jésus appelle : une scène que l’évangéliste raconte lui-même (Mt 9, 9). Jean aussi était apôtre de Jésus. Marc n’a pas connu Jésus mais saint Paul, dont il est devenu un compagnon de voyage. Luc, compagnon de Paul lui aussi, était médecin à Antioche : il a écrit un Évangile et aussi les Actes des Apôtres qui racontent les débuts des chrétiens après la Résurrection. On ne sait pas précisément si ce sont les évangélistes eux-mêmes qui ont rédigé le texte ou s’ils ont été aidés dans l’écriture, mais l’Évangile correspond au témoignage selon Matthieu, Marc, Luc, Jean… C’est cela qui importe.

Pourquoi y a-t-il quatre Évangiles ?

L’Évangile de Marc est le plus ancien : écrit à Rome dans les années 60, il est destiné aux païens convertis. Matthieu et Luc s’inspirent de la même source que Marc, dans les années 80-90, ce qui permet de mettre en parallèle ces trois Évangiles dits "synoptiques". Matthieu s’adresse à des chrétiens venus du judaïsme et insiste sur la reconnaissance de Jésus comme le Messie attendu par les Juifs.
Luc écrit pour des chrétiens de diverses origines qui vivent dans le monde grec, et développe la dimension universelle du message de Jésus.
Enfin, l’Évangile attribué à Jean - écrit par des disciples de l’apôtre à la fin du premier siècle - révèle Jésus qui est à la fois "vrai homme et vrai Dieu". Ces écrits ne sont donc pas des reportages mais des "proclamations de foi".

Les Évangiles témoignent de la diversité des premières communautés. Chaque texte n’a pas la prétention de tout dire de Jésus, fils de Dieu, mais veut transmettre la manière dont la rencontre du Christ ressuscité a bouleversé la vie des croyants. D’autres récits - parfois intitulés "évangiles" - ont été écrits : ces textes dits "apocryphes" font souvent place au merveilleux, au magique ou au secret, ce qui ne correspond pas au message évangélique d’un Dieu venu partager la condition de tout homme. C’est pourquoi ils n’ont pas été retenus par l’Église parmi les Évangiles dits "canoniques".

Source : croire.com

4 clefs pour aborder les Évangiles

Aborder les Évangiles, textes qui racontent la vie de Jésus, c'est se lancer dans une aventure. Le P. Henry de Villefranche, bibliste à l'École cathédrale (Collège des Bernardins), nous livre quatre clefs pour mieux comprendre les enjeux posés par cette rencontre.
Une vidéo du diocèse de Paris

Avec un peu d'humour... présentation des evangélistes

Marc

Marc donne son évangile dix ans avant Matthieu et Luc, c'est le premier des quatre. C'est aussi le seul qui utilise le mot « évangile », ce livre qui a l'apparence d'une biographie, qui saisit l'essentiel de la vie de Jésus, mais qui l'utilise comme une catéchèse pour la foi. On sait qu'il était proche de Pierre, et dans les Actes des Apôtres, il apparaît sous le nom de Jean Marc. Les Pères de l'Eglise attestent qu'il a reçu le témoignage direct de l'apôtre Pierre. C'est donc un disciple de deuxième génération, mais qui tient son évangile d'un témoignage de première main.

Source : croire.com

Lire l'évangile selon Saint Marc

Vidéo : Marc de l'Office de catéchèse du Québec



Matthieu

Matthieu est d'abord un disciple qui a connu Jésus. Dans son évangile, il parle d'un scribe qui prend de son trésor du vieux et du neuf, et on se dit que c'est son propre portrait qu'il fait là. Mais c'est un autre, qui a très bien connu Matthieu, qui rédigera l'évangile que nous connaissons aujourd'hui, aux alentours des années 80.

Il suffit de lire son évangile pour voir qu'il fait sans cesse référence aux Ecritures. A dix reprises il écrit : « C'était pour que s'accomplisse en plénitude la parole qui a été dite aux prophètes ». Il est enraciné dans les Ecritures, et il est aussi en lutte contre le judaïsme de son époque, dont il est issu et pétri. Quand le groupe des disciples de Jésus, peu à peu, va se développer, il va y avoir, après la chute de Jérusalem, une scission douloureuse dans le judaïsme, un conflit interne, dont on entend les échos dans cet évangile.

Source : croire.com

Lire l'évangile selon Saint Matthieu

Voir la Vidéo : Matthieu


Luc

Luc aime les pauvres, les pécheurs. Quand il parle, il parle à des pauvres. Il écrit en milieu païen, en faisant très peu référence à l'Ecriture. Comme Matthieu, il écrit son Evangile vers 80. Luc n'est pas un disciple de la première génération, il le dit dès le début, en s'adressant à « Théophile », nom qui veut dire « ami de Dieu ». Il écrit en terre non juive, on pense que c'est à Antioche, pour des chrétiens qui venaient du paganisme, hors d'Israël. On sait par l'Epitre aux Colossiens et par le témoignage de saint Irénée que Luc était proche de Paul et qu'il était médecin.

Source : croire.com

Lire l'évangile selon Saint Luc

Voir la Vidéo : Luc


Jean

l'Evangile de Jean est écrit vers l'an 100. Jean a connu Jésus, c'est le disciple Jean. Et même si ce n'est pas lui qui a écrit (il aurait dû atteindre l'âge de 90 ans pour cela), c'est bien son témoignage qui constitue le cœur de cet évangile, et qui a été transmis par ce qu'on appelle la communauté johannique. C'est un évangile qui a une teinte mystique, une écriture très grecque, une facture particulière où l'on oppose les ténèbres et la lumière, la vie la mort, le jugement...

Source : croire.com

Lire l'évangile selon Saint Jean

Voir la Vidéo : Jean


Commentaires d'Evangiles

TitreEvangile commenté
L'Ascension - Evangile de l'année BSaint Marc 16, 15-20
L'AnnonciationSaint Luc 1, 26-38
L’Annonce faite à Joseph le JusteSaint Matthieu 1, 18-25
Evangile de la Tentation selon St MatthieuSaint Matthieu 4, 1-11
Parabole « Le riche et Lazare »Saint Luc 16, 19-31

Plus sur...

Et aussi

Rejoindre d'autres croyants

Rencontrer Jésus, approcher la Parole de Dieu se vit aussi dans la lecture priante de la Bible au cours de la liturgie, de la messe célébrée avec toute la communauté chrétienne paroissiale

ALLER PLUS LOIN

Propositions en ligne :

bible,formation-bible
les-evangiles
2007
Bible
evangiles, evangelistes, jésus, matthieu, marc, luc, jean, bible, parole de dieu, vie de jésus, bible, catholique, livres bibliques, lecture bible, decouvrir bible, parole de dieu, evangiles, ancien testament, nouveau testament, prophetes, psaumes, paroisses, diocese, orleans, foi, dieu, jesus christ, lectio divina