Signaler

bannière de haut de page


Le signalement est une étape primordiale de la protection des personnes et de la lutte contre les abus. Il appartient à chacun de nous d’agir vite pour qu’une prise en charge médicale, psychologique et judiciaire soit mise en place : nous avons TOUS un rôle à jouer. Des dispositifs nationaux et locaux existent pour protéger et orienter les personnes victimes et accompagner les familles de victimes ou d’auteurs.


Guide de conduite réalisé par le service Protection, Education

Guide de conduite

Préparé par le service Protection, Education, Prévention du diocèse d'Orléans, ce guide est une feuille de route pour ceux et celles qui vont intervenir auprès des enfants, des jeunes et des personnes vulnérables.



Quelles situations signaler ?

Pour les violences à caractère sexuelles :

Il existe trois types de situations dans lesquelles il faut protéger les mineurs et les personnes vulnérables et signaler les violences sexuelles qu’ils subissent :

  • Les situations de péril imminent, dans lesquelles un mineur risque de subir une première fois ou de nouveau des violences sexuelles ;
  • Les situations où un mineur révèle des violences qu’il a subies précédemment ;
  • Les situations dans lesquelles on juge possible qu’un mineur ait subi des violences sexuelles, mais sans en avoir la certitude. Il s’agit alors d’informations préoccupantes dont il est impératif de tenir compte.

TOUS LES APPELS SONT ANONYMES.

-> Signaler un péril imminent :

Par téléphone / SMS

17 : police / gendarmerie
15 ou 18 : en cas d’urgence sanitaire
112 : toutes urgences (depuis un téléphone mobile)
114 : toutes urgences (par SMS si on ne peut pas parler)

Si un mineur parle d’un viol, c’est une URGENCE ABSOLUE : il doit être pris en charge par les urgences médicales sous 72 heures

-> Signaler une révélation :

Signaler les faits directement au Procureur de la République par téléphone

Par internet :

-> Signaler une information préoccupante

Par téléphone / SMS :
119 : Enfance en danger, numéro national dédié à la prévention et à la protection des enfants en danger ou en risque de l’être

Par internet :
Via les cellules de recueil des informations préoccupantes :
Centre de Victimologie pour Mineurs

-> Pour les situations de harcèlement scolaire :

3020 : numéro vert « non au harcèlement »
0820 200 200 : numéro vert « net écoute »
Non au harcèlement


119

Victime ou témoins de maltraitance ?

Pour toute personne, enfant victime ou témoin de maltraitance, ou adulte témoin ou informé de maltraitances sur les enfants.



n°116006 Aide aux victimes

Aide aux victimes

Le 116006 est désormais un numéro gratuit ouvert 7 jours sur 7, 365 jours par an. Il permet à toute personne qui s’estime victime d’une infraction (atteintes aux biens, aux personnes, accidents de la circulation, événements collectifs, attentats) ou d’une catastrophe naturelle d’être aidée par un professionnel, en temps réel dans le respect de son anonymat.



119

Si la victime est mineure, je signale aux autorités civiles :

S’il y a danger immédiat : police ou gendarmerie (17)

Si la situation est grave : Procureur de la République Orléans: 02 38 74 58 34 ou JLIB_HTML_CLOAKING

Cellule de Recueil des Informations Préoccupantes : CRIP Orléans: 02 38 25 46 45 ou JLIB_HTML_CLOAKING
www.allo119.gouv.fr/recueildesituation
le signalement est ensuite transmis soit à la CRIP soit au procureur du département concerné



Accueil des Victimes du Loiret

Si la victime est majeure :

AVL (Accueil des Victimes du Loiret) : avl45.fr 02 38 62 31 62

Cette association adhérente à France Victimes regroupe du personnel qualifié en matière juridique et psychologique pour accueillir, écouter, informer sur ses droits, accompagner psychologiquement toute personne victime d’abus et/ou de violences sexuelles.


Bientôt

Il n'y a pas de date d'agenda en lien

Newsletter

Recevez les nouvelles de la vie du diocèse :

Je m'abonne !

Actualités

Aller plus loin

Il n'y a pas d'article en lien avec ce thème

Se former

Parce que Dieu est vie, notre foi est appelée à être vivante, elle doit être nourrie pour croître et se donner. Prier, entretenir et développer l’intelligence de notre foi, réfléchir en nous-même et avec d’autres, confronter nos idées et débattre... la formation est importante !

oui
pédophilie
pédophilie
9468
Divers
signaler, abus, pedophilie, pedocriminalite, eduquer, education, prevention
oui