La Congrégation des Eudistes

La Congrégation des Eudistes est une Société de vie apostolique. Fondée en 1643 par le prêtre saint Jean Eudes, son nom officiel est : « Congrégation de Jésus et Marie » (C.J.M.). Elle rassemble des prêtres vivant en communauté mais sans vœux religieux, des diacres et des laïcs associés.

Ils sont aujourd’hui présents en Amérique du nord (Canada et U.S.A,) dans plusieurs pays d’Amérique Latine et d’Afrique, et aux Philippines.

En France, la Province eudiste compte 60 prêtres incorporés et 30 associés. Comme au temps de saint Jean Eudes, la mission de la Congrégation au sein de l’Eglise est de travailler à « l’œuvre de l’évangélisation et à la formation de bons ouvriers de l’Evangile » (Constitutions n° 10), notamment des prêtres, diacres et laïcs engagés dans l’Eglise. Bien insérés dans les églises locales de par leurs tâches pastorales, les eudistes travaillent en collaboration étroite avec l’évêque et les prêtres du diocèse où ils résident.

Les Eudistes puisent leur spiritualité dans la vie et les écrits de leur fondateur saint Jean Eudes, et dans l’Ecole Française de Spiritualité, initiée par le Cardinal de Bérulle.

Pour plus de renseignements, voir sites :
http://www.eudistes.fr
http://www.eudistes.org


Présence des Eudistes dans le diocèse d’Orléans

En 1964 Mgr Riobé propose à la Congrégation de fonder et de prendre en charge l’aumônerie de la nouvelle université d’Orléans La Source. En réponse à cet appel un premier eudiste arrive à Orléans dès cette année 1964. Assez vite après, il est rejoint par un, puis deux autres confrères, ayant, chacun, une tâche différente.

En 1969 une première communauté de quatre Eudistes est canoniquement érigée au centre ville. À la demande de l’évêque elle se transporte en 1972 dans le quartier de la Source pour former avec trois prêtres diocésains une équipe aux tâches diversifiées, l’une de ces tâches étant de travailler à la formation première et permanente des prêtres du diocèse.

En 1980 Mgr Lustiger, nouvel évêque d’Orléans, décide, en concertation avec les autres évêques de la région, de faire repartir le premier cycle de séminaire.

Depuis cette refondation en 1980, le Séminaire Interdiocésain d’Orléans, qui comprend aujourd’hui toutes les étapes de la formation première au presbytérat, est confié aux soins de la Congrégation de Jésus et Marie. Ainsi, en collaboration avec trois prêtres diocésains et un prêtre religieux missionnaire du Sacré-Cœur d’Issoudun, une communauté de quatre prêtres eudistes participe actuellement à l’équipe animatrice du Séminaire.

Seuls Eudistes désormais présents sur le diocèse d’Orléans leur lieu communautaire est tout naturellement le Séminaire Interdiocésain.

Mais répondant aux besoins, et aux demandes, qui peuvent leur être faites, ils accomplissent d’autres tâches pastorales : paroisses, accompagnements d’équipes ou personnels…

Diversité de ministères où ils essaient de répondre à la suite et à l’exemple de Jean Eudes, leur fondateur, à leur vocation d’« évangélisateurs-formateurs ».

missions des eudistes dans le monde

communautés religieuses,vie consacrée
619
Communautés religieuses
vie religieuse, communaute religieuse, vie consacree, consacre a dieu, vie apostolique, vie contemplative, couvent, monastere, prier, office liturgique, loiret, diocese, orleans, catholique, eglise, foi, dieu, jesus christ, donner ma vie a jesus